Ile de France : l’immobilier de bureaux attire les investisseurs

Depuis quelques temps, l’immobilier de bureaux affiche une très belle santé dans la région Île-de-France. En effet, la région bénéficie du dynamisme de la capitale et des projets liés au Grand-Paris en plus d’une attractivité internationale qui est renouvelée en faveur du Brexit. Il faut dire depuis la sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne, c’est d’autres pays de l’union qui en profitent.

Paris bénéficie du Bréxit

L’attractivité de la ville de Paris n’est pas un secret. Pourtant, la ville semble bénéficier du Brexit britannique qui arrange, malgré tout, certaines grandes villes d’Europe.

A lire aussi : Immobilier : faites confiance à une agence locative

En effet, la capitale se réinvente, notamment sur le plan immobilier et la ville entend bâtir une solide réputation de carrefour immobilier.

De plus, avec le futur Grand Paris et la création de gares routières, de lieux connectés et de nouveaux espaces de services, la ville attire de plus en plus d’investisseurs, notamment dans l’immobilier de bureaux.

Lire également : Pourquoi acheter dans le neuf avec un promoteur immobilier

Aujourd’hui, plusieurs entreprises viennent s’installer à Paris et sont susceptibles de réaliser de grandes transactions immobilières. En d’autres termes, il faudra d’attendre à ce que ces entreprises achètent ou louent des surfaces de plus de 5000 m2. D’ailleurs, le flex office s’installe à grande vitesse et les employés n’ont plus vraiment de poste fixe.

Un taux de vacances en chute

Avec l’arrivée des acheteurs, le taux de vacances en Ile-de-France est en chute libre depuis quelque temps. En effet, d’après une étude de BNP Paribas Real Estate, une agence immobilière peut parfois réaliser des transactions en hausse de 5% dans le secteur de la location de bureau.

Par exemple, le Quartier Général des Affaires (QCA), plus de 221.000 m² ont déjà été placés à Paris. Ce qui est un chiffre appréciable, car le taux de vacances tombe à 2.2%.

Au niveau de la première couronne Sud, le marché enregistre plus de 100.000 m² qui ont déjà été placées. Avec l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris, le manque d’offre disponible dans la zone devrait bientôt être comblé, notamment au niveau de la rive gauche. De son coté, Paris Centre Est comptabilise pas moins de 77.000 m² placés. Pour le moment, seuls les marchés Neuilly/Levallois et la Défense ont connu une baisse notable.

Notez aussi une hausse du loyer tout au long du RER A, dans le secteur Péri Défense. Aujourd’hui, l’immobilier de bureaux continue d’attirer sensiblement les investisseurs de tous bords.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter