Construction de maison : quelles sont les différentes étapes

Faire construire une maison demande beaucoup de temps ainsi qu’une excellente organisation. Un tel projet nécessite la présence de nombreux artisans venus réaliser des tâches diverses et variées. Vous êtes sur le point de vous engager dans un projet de construction et aimeriez obtenir suffisamment d’informations pour le bon déroulement des travaux ? Lisez cet article. Vous y trouverez certainement quelques renseignements utiles.

Que faut-il faire avant de s’engager dans un projet de construction ? 

Pour commencer, il est nécessaire d’établir le budget total de la construction. Ce budget comprend votre apport personnel et d’éventuels financements extérieurs. Il est recommandé de contacter un professionnel de la construction de maison en Ile-de-France afin de vous aider à calculer le budget nécessaire à la réalisation de votre projet. Vous avez même la possibilité de demander des devis gratuits en ligne. Après avoir établi votre budget, vous devez chercher un terrain constructible. 

Avec l’aide de votre architecte, vous pourrez analyser l’état du sol, l’emplacement, la proximité des commerces et autres infrastructures. Cela vous permettra de choisir le terrain adéquat. Il est également important d’obtenir un certificat d’urbanisme auprès de la mairie. Ensuite, vous pourrez passer à l’étape de la préparation des plans. Vous pouvez rechercher des plans sur catalogue ou opter pour un plan sur mesure. Enfin, il faudra demander un permis de construire réalisé sur la base d’un dossier fourni par l’architecte. 

Quelles sont les différentes étapes de construction d’une maison ? 

La première étape de la construction d’une maison consiste en la préparation du terrain. Elle s’effectue par terrassement puis réalisation des fondations. Une analyse complète du terrain permet de s’assurer de la solidité des fondations. Parallèlement à la réalisation des fondations, il faut assainir le terrain. On distingue deux méthodes d’assainissement à savoir l’assainissement collectif et l’assainissement non collectif. L’assainissement collectif est effectué grâce à un système collectif d’évacuation d’eaux usées. 

L’assainissement non collectif, lui, passe par la mise en place d’une fosse septique. Les étapes suivantes consistent en la construction des murs et de la toiture. Ensuite, il faut effectuer la pose des menuiseries, les travaux d’isolation et l’installation des cloisons. Il ne restera plus que la plomberie, l’électricité, le chauffage et les finitions. A ce niveau, vous pourrez demander conseil à une entreprise spécialisée pour garantir des installations efficaces et respectueuses des normes les plus récentes.

Show Buttons
Hide Buttons