Isolation du toit : qui peut bénéficier des aides ?

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, la toiture est la première partie à isoler. Elle est responsable de 30 % des dissipations énergétiques d’une maison. De ce fait, l’isolation du toit contribue grandement à préserver le confort de l’habitat et à réduire le gaspillage énergétique coûteux et inutile.

Pour permettre à la population de profiter des travaux de rénovation des toits, le gouvernement français a mis à leurs dispositions plusieurs programmes d’aides. Ceux-ci sont pour la plupart destinés aux différentes couches sociales et permettent de renforcer la capacité financière des Français. Nous vous apportons de plus amples informations sur les bénéficiaires des aides pour l’isolation des toits.

A découvrir également : Réparation de toiture : 4 questions courantes

Isolation du toit : quel budget faut-il prévoir ?

Les travaux d’isolation du toit sont très importants pour la viabilité d’une maison. Ils permettent d’améliorer le confort thermique tout en diminuant les besoins en énergie de l’habitat. Pour exécuter ces tâches, il est nécessaire de connaitre le budget à allouer à la rénovation. Celui-ci dépend des travaux à effectuer, des matériaux isolants à utiliser, de la technique employée (l’isolation du toit par l’intérieur ou par l’extérieur), du coût de la main-d’œuvre et d’autres facteurs essentiels.

Si vous n’avez pas de connaissance en la matière, il est préférable de solliciter l’aide d’un expert. Par exemple, si vous cliquez ici, vous pourrez profiter des conseils et de l’expertise d’un spécialiste de l’isolation thermique des toitures. Étant un expert du domaine, celui-ci pourra vous aider à calculer les dépenses afin de définir le budget nécessaire pour réalisation des travaux.

A lire en complément : Mortier de réparation fibré : 7 applications et conseils

Un professionnel fera d’abord un état des lieux pour vous proposer un devis détaillé. Celui-ci comportera les différents matériaux à utiliser au cours des travaux ainsi que leurs prix. Il vous aidera également à établir un cahier des charges stipulant toutes les activités à mener. Dans ce document, vous aurez aussi le personnel qualifié pour l’exécution des travaux. Pour finir, l’expert en isolation des toitures pourra estimer le prix total de la rénovation en tenant compte de toutes les contraintes possibles.

travaux isolation toit

Quelles sont les aides pour financer les travaux et à qui s’adressent-elles ?

Selon l’ampleur des travaux, le budget à prévoir pour l’isolation du toit peut être élevé. Alors, pour aider les foyers à financer leur projet de rénovation, l’État a mis en place des dispositifs financiers. Le montant des primes peut varier d’un programme à un autre. Pour bénéficier de ces aides, il faut remplir certaines conditions.

MaPrimeRénov’

Cette aide s’adresse à tous les ménages ayant des revenus plutôt modestes, ainsi qu’aux copropriétaires et propriétaires bailleurs. Le logement doit être construit depuis au moins 15 ans. Cette aide peut atteindre 10 000 euros pour les revenus les plus faibles.

La TVA réduite

Pour l’isolation des toits, le gouvernement a réduit la TVA à 5,5 %. Cette réduction concerne les propriétaires occupants et les locataires, pour les maisons de plus de 2 ans. Elle est aussi appliquée sur l’achat du matériel ainsi que la main-d’œuvre. La TVA de 5,5 % prend également en compte la maintenance des matériaux et des équipements selon les critères de performance énergétique.

Dans certains cas, la réduction de la TVA peut être appliquée à un taux de 10 %. Ceci concerne les propriétaires occupants ainsi que les locataires qui désirent rénover leur toiture. Cette TVA est exécutée pour des travaux d’amélioration ne répondant pas à certains critères.

Eco-prêt à taux zéro (PTZ)

Pour refaire votre toit, vous pouvez accéder à un prêt à taux zéro ou PTZ. Ce type de prêt concerne les propriétaires occupants ou bailleurs, pour les maisons construites avant le premier janvier 1990. Lorsque l’amélioration de performance est globale, le prêt prend aussi en compte les logements construits après le premier janvier 1948.

Toutefois, l’éco PTZ concerne uniquement les travaux de couverture effectués par un expert certifié RGE. Le PTZ a un plafond de 20 000 € sur 10 ans pour un bouquet de deux travaux. Pour les travaux d’amélioration globale, il est de 30 000 € sur 15 ans.

Subvention et aide de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

L’ANAH subventionne aussi les personnes désirant refaire leurs toitures. Dans ce cas, l’aide de solidarité écologique (ASE) est fournie par le fonds d’aide à la rénovation thermique des logements (FART). Cette aide est octroyée dans le cadre du programme national d’incitation « habiter mieux » pour rénover thermiquement. Par ailleurs, cette subvention s’adresse aux propriétaires occupants ayant un certain plafond de revenus définis en euros.

Ainsi, les propriétaires occupants reçoivent une aide de 35 ou 50 % des travaux. À cela s’ajoute l’aide de « Habiter mieux » d’au minimum 3 000 € si le gain énergétique est supérieur à 25 %. Les propriétaires bailleurs peuvent aussi accéder à cette aide. Selon l’état du logement, ils peuvent bénéficier d’une subvention de 25 à 35 % avec un minimum de 2 000 € supplémentaire si le gain énergétique est supérieur à 35 %.

Isolation du toit

Des aides des collectivités territoriales

Après paiement intégral des travaux d’isolation du toit, vous pouvez bénéficier d’une exonération de 50 ou 100 % de votre taxe foncière pendant 5 ans. Cette aide est possible quand la commune de tutelle a voté la délibération d’exonération. Il faut aussi que la date du logement soit antérieure au premier janvier 1989. Le coût total des travaux doit être supérieur à 10 000 € pour la première année. Il doit être également supérieur à 15 000 € sur les 3 années précédant l’application.

Les avantages de l’isolation du toit

L’isolation de la toiture peut se faire par l’extérieur ou par l’intérieur. Peu importe la méthode choisie, vous profiterez de plusieurs avantages. L’isolation du toit par l’intérieur optimise la performance thermique de la résidence. Aussi, elle favorise la réduction des inductions sur les rampants froids tout en améliorant le confort des occupants. L’isolation des toits par l’intérieur facilite également le passage des gaines des alimentations en électricité et en eau.

En ce qui concerne l’isolation des toits par l’extérieur, elle évite le dépôt des poussières et salissures à l’intérieur. Elle permet aussi de limiter au maximum les ponts thermiques. En cas de déformation des chevrons, l’isolation des toitures par l’extérieur permet de redresser la charpente. D’autre part, elle valorise l’habitat et permet de conserver les poutres apparentes.