BTP : vidange des machines-outils

La vidange, que ce soit au niveau du moteur, des freins ou encore de la transmission, permet notamment d’assurer un meilleur confort de conduite des machines-outils. De même, elle assure le bon fonctionnement de l’outil et optimise sa durée de vie. Pour cela, il faut non seulement faire la vidange à temps, mais choisir la meilleure huile pour un résultat efficient. Voici quelques détails sur la manière dont cela fonctionne et des conseils pour une meilleure utilisation de vos machines-outils.

La vidange avec l’huile hydraulique

L’huile hydraulique permet de faire fonctionner les systèmes hydrauliques installés sur les machines-outils : brise-roche, tracteur, dameuse… En effet, le principe est d’utiliser un fluide sous pression pour effectuer un travail mécanique. La différence de pression entre deux zones du circuit hydraulique va créer une force, donc un mouvement. C’est pourquoi il est important d’utiliser une huile hydraulique adaptée. Pour choisir, vous avez besoin de connaître deux choses : la qualité de l’huile et sa viscosité.

A voir aussi : Pourquoi souscrire une assurance décennale 

La qualité de l’huile hydraulique

Avant de miser sur la qualité, commencez avant tout par penser au type d’huile hydraulique dont vous avez besoin. En effet, il existe une grande catégorie de fluides hydrauliques : des fluides hydrauliques à base minérale ou synthétique. En général, beaucoup optent pour les huiles à base minérale. On utilise les huiles synthétiques uniquement dans des conditions climatiques sévères, pendant des températures extrêmes par exemple.

Dans chacune de ces catégories, il existe des huiles hydrauliques de type HM et des huiles hydrauliques de type HV. La première correspond à l’indice de viscosité moyen et est souvent utilisée pour le travail en intérieur, pendant que la seconde correspond à l’indice de viscosité haut et peut être utilisée en extérieur pour affronter les variations de température. C’est pour cette dernière catégorie que vous devez opter pour une utilisation agricole.

A voir aussi : Prix d'un terrain constructible non viabilisé : qu'en est-il ?

Par ailleurs, notez qu’il existe aussi des huiles biodégradables qui sont de plus en plus utilisées pour répondre aux exigences environnementales. Elles pourront notamment être employées au moment de la vidange de l’huile : de même, visitez le site de Kel’flex, une référence dans le domaine, pour choisir le matériel adéquat en fonction de vos besoins.

machines outils en BTP

La viscosité de l’huile hydraulique

En dehors de la qualité et du type d’huile choisi, il est important de prendre en compte la viscosité adaptée à l’équipement que vous avez. Il s’agit là de la caractéristique qui détermine la résistance à l’écoulement. Vous devez donc prendre quelques précautions au moment de faire ce choix, car une huile trop épaisse ou qui ne l’est pas assez pourrait avoir des conséquences sur le fonctionnement de la machine. Notez que le grade de viscosité varie souvent entre 15 et 68.

Pour trouver la viscosité de votre huile hydraulique, vous devez connaître l’application à en faire, la machine-outil sur laquelle il sera utilisé, les plages de températures à affronter afin de sauvegarder les performances initiales de votre équipement. En général, la viscosité qui convient à l’engin est souvent donnée par le constructeur. Toutefois, cela ne vous empêche pas d’évaluer les contraintes du terrain au préalable et de les intégrer à vos critères de choix.

La vidange de l’huile à moteur

Pour une machine-outil, l’huile à moteur doit constamment être renouvelée. Bien que beaucoup connaissent cette vérité, il est toujours compliqué de réaliser cette action à la meilleure fréquence.

L’importance de vidanger une machine-outil

L’entretien de votre machine-outil consiste à faire des vérifications minutieuses après chaque usage, mais également lors de la remise en marche après une longue période d’arrêt. Les vidanges et ajouts réguliers d’huiles sont indispensables au bon fonctionnement de votre véhicule.

Pour cela, il est conseillé de faire la vidange de l’huile du moteur au moins une fois par an. La périodicité des vidanges de machine-outil varie entre 150 heures et 250 heures selon le modèle de l’engin (ancien ou nouveau).

Cependant, si le constructeur prend la peine de vous orienter sur le sujet, il suffit de réajuster la périodicité en fonction du nombre d’heures d’utilisation et des conditions de travail. De même, une vérification régulière du niveau d’huile est recommandée afin de planifier la prochaine vidange.

Les étapes d’une vidange moteur

Pour faire la vidange d’un engin, ce dernier doit impérativement être à l’arrêt. Toutefois, assurez-vous que l’huile soit encore chaude pour faciliter l’écoulement.

Lorsque vous utilisez des compléments d’huile, assurez-vous de faire chauffer le moteur au préalable avant de vous lancer. Enfin, n’oubliez pas de changer les filtres à huile si nécessaire et de vérifier les joints avant de mettre une nouvelle huile.

vidange BTP

Vidange de l’huile de transmission

Encore appelée l’huile de pont, l’huile de transmission est utilisée pour lubrifier la boîte de vitesse. Il en existe de différents types pour les machines-outils (dameuses, brise-roche…) et vous devez faire les bons choix.

En effet, l’huile de transmission est spécialement conçue pour la boîte de vitesses. Elle permet au système de votre tracteur, par exemple, d’être plus performant. On la retrouve sous deux différents types :

  • l’huile de transmission mécanique (pour les boîtes manuelles et robotisées),
  • l’huile de transmission automatique (pour les boîtes automatiques).

Le choix de l’une ou l’autre de ces huiles se fera donc en fonction du type d’engin que vous avez.

Fréquence de vidange d’une huile de transmission

Il n’existe pas de fréquence préétablie pour changer l’huile de transmission. En général, il est conseillé de vérifier régulièrement le niveau d’huile de transmission. Lorsque vous sentez un problème au moment du changement de vitesse, c’est sans doute l’heure de changer d’huile de transmission.

Par ailleurs, si vous souhaitez augmenter les performances de votre engin et limiter les pannes de système, changer l’huile avant que les problèmes de vitesse ne se posent. Pour plus de détails sur la fréquence, vous pouvez consulter le manuel d’entretien de votre machine. Ce document vous donnera également les informations nécessaires sur les huiles à utiliser sur cette dernière.

Changement d’une huile de transmission

Pour changer votre huile de transmission, il faut vous munir d’un équipement de protection comme des lunettes et des gants. De même, vous devez avoir à portée de main une clé pour le bouchon de vidange ainsi qu’un récipient pour récupérer l’huile usagée. Pour faire couler l’huile, vous allez devoir soulever l’engin. Vous pouvez simplement le faire à l’aide d’un vérin.

Les étapes sont simples, il suffit de vider l’ancienne huile et de verser ensuite la nouvelle huile de transmission à l’aide d’un entonnoir dans le tube prévu à cet effet.