Investissement : dans quels cas choisir l’immobilier neuf ?

De plus en plus d’investisseurs s’orientent vers l’immobilier neuf pour leur projet d’investissement locatif. Les motivations peuvent être diverses et variées selon les besoins de chaque investisseur. Contrairement à un bien immobilier ancien, l’immobilier neuf est un projet à long terme qui est adapté au profil et aux besoins des particuliers. Il présente de nombreux avantages (impact environnemental, dispositifs fiscaux…) qui en font un bien attractif pour les locataires et les investisseurs. Dans quels cas faut-il alors choisir l’immobilier neuf ?

L’immobilier neuf pour diminuer ses impôts

L’investissement dans l’immobilier neuf permet de défiscaliser une partie de votre achat. Dans ce contexte, plusieurs dispositifs peuvent vous inciter à investir dans l’immobilier. Il s’agit entre autres de la loi Censi-Bouvard et de la loi Pinel.

A lire aussi : Comment mettre fin à un contrat avec un agent immobilier ?

Le dispositif Pinel porte sur un bien loué nu dans le respect de quelques conditions spécifiques (ressources du locataire, zone géographique du logement, loyer plafonné). Avec la loi Pinel, vous bénéficiez d’une déduction fiscale de 12, 18 et 21 % du prix de votre logement. Ces pourcentages sont respectivement appliqués pour une durée de mise en location de 6, 9 et 12 ans.

Pour le dispositif Censi-Bouvard, vous vous engagez à louer votre logement pour une durée de 9 ans. En contrepartie, vous obtenez une réduction d’impôt qui correspond à 11 % du montant de l’acquisition hors taxes (jusqu’à 300 000 euros). Vous pouvez également récupérer la TVA immobilière qui est de 20 %.

A voir aussi : Comment faire annuler la vente d'une maison ?

Toutefois, la loi Censi-Bouvard est uniquement pour les logements loués meublés en résidences de services et pour les loueurs en meuble non professionnels (LMNP). Pour votre projet immobilier dans le neuf, vous pouvez recourir à ce que propose Achylles pour défiscaliser une partie de vos revenus. Cette agence immobilière logements neufs basée sur Paris vous offre son expertise pour obtenir une réduction fiscale conséquente.

investissement immobilier neuf

Un investissement sécurisé

L’immobilier neuf s’accompagne de nombreuses garanties qui sont des gages de tranquillité. En effet, le promoteur prend en charge les démarches et les frais afférents en cas de travaux rendus nécessaires par un éventuel défaut de construction.

De même, ce type de logement propose une conception réfléchie et des matériaux isolants. Ainsi, vous bénéficiez d’une haute performance énergétique. En revanche, l’immobilier ancien nécessite souvent des travaux de rénovation pour améliorer ses performances énergétiques ou pour remettre le logement au goût du jour.

Un bien ancien possède également des défauts qui ne sont pas forcément visibles lors de son acquisition. Cela nécessite donc des travaux qui restent à la charge de l’investisseur.

L’immobilier neuf pour préparer sa retraite

Lorsque vous êtes à la retraite, vous percevez une pension moins importante que votre salaire. L’investissement locatif dans un logement neuf vous offre des revenus complémentaires qui permettent de préparer votre retraite en amont et d’anticiper cette perte prévisible. Pendant toute la période de votre crédit immobilier, les loyers perçus servent à rembourser tout ou une partie des échéances.

Une fois l’emprunt immobilier entièrement remboursé, plusieurs options s’offrent à vous. Dans un premier temps, vous pouvez employer les loyers pour compléter votre pension de retraite. Vous pouvez alors transmettre votre bien immobilier à vos héritiers et descendants ou l’employer comme résidence principale.

De plus, vous vous constituez un patrimoine durable qui est appelé à prendre de la valeur sur le long terme. Ainsi, vous pouvez vendre votre bien pour réaliser une plus-value immobilière.

L’immobilier neuf pour alléger les frais de notaires

Un bien immobilier neuf permet de profiter d’une réduction des frais de notaires. En effet, l’immobilier ancien connaît des frais élevés (6 à 7 % du prix du logement). En revanche, le neuf est facturé à hauteur de 2 à 3 % du prix du bien.

Une différence qui permet d’économiser plusieurs milliers d’euros sur vos revenus. Par ailleurs, l’acheteur d’un logement neuf sera exonéré de la taxe foncière sur ce logement durant les deux premières années.

Show Buttons
Hide Buttons