Pourquoi ne pas investir dans les SCPI ?

La société civile de placement immobilier d’acronyme SCPI est une option très répandue en investissement immobilier. Quand bien même cette solution demeure avantageuse sur certains points, il n’en reste pas moins qu’elle présente des risques inhérents. Cela fait d’ailleurs que certaines voix déconseillent l’idée d’y recourir pour ses investissements en immobilier. Voici pourquoi ne pas investir dans les SCPI.

En raison de la chute du marché de l’immobilier

L’une des raisons pour ne pas investir dans les SCPI est la chute inattendue des valeurs immobilières sur le marché. Cela peut être dû à un certain nombre d’événements dont les répercussions peuvent bouleverser les cours du marché.

Lire également : Comment fonctionne une location-vente ?

À titre d’exemple, la récente crise sanitaire a impacté à tous les niveaux les acteurs de l’immobilier. En plus, les effets de l’inflation ont réduit le pouvoir d’achat de la population, ce qui impacte sur la demande en termes de logement. En conséquence, investir en ces temps-ci en SCPI ne permet donc pas de générer de profit à la longue. Bien au contraire, le risque de perte de sa part demeure grand.

En raison des pertes temporaires de valeur des parts

Dans le principe de fonctionnement du SCPI, chaque part détenue par un investisseur est liée au bien ou à l’ensemble des biens désignés comme patrimoine. Si dans une certaine mesure l’actif patrimonial subit des pertes en termes de valeur, chaque part reçoit également le coup.

Lire également : Et si vous achetiez votre prochain appartement sur le marché du neuf à Rennes ?

Dans les faits, les éléments conjoncturels influents fréquemment sur la valeur de tout ce qui est bien immobilier. Ainsi, un sinistre ou un conflit armé peut soit détruire les patrimoines, soit leur fait perdre l’intérêt de leur position géographique. Dans ce cas, les parts détenues par un investisseur sont également sous sellette.

En raison du manque de garantie

Le manque de garantie est l’un des risques encourus par les adeptes de l’investissement en SCPI. Dans les faits, il est important de noter que selon le plan juridique, la liquidité introduite dans la société pour acquérir un bien sous forme de part n’est pas garantie.

Partant de ce constat, vous pouvez perdre vos fonds sans avoir la possibilité de porter une motion de recours en justice pour se faire rembourser. Vous placez donc votre argent sans aucune garantie de remboursement.

Il convient toutefois de savoir que la SCPI ne ménage aucun effort pour sécuriser les fonds investis afin de rassurer les acquéreurs. Les acteurs de la structure mènent des études de faisabilité pointues sur les biens avant de procéder à tout type d’investissement. Cela n’en reste pas moins que les risques sont présents en raison des événements inconnus.

En raison du caractère érodant de l’investissement avec le temps

les SCPI

Une autre raison qui affecte la rentabilité dans un investissement en SCPI est de voir le rendement s’éroder avec le temps. Dans les faits, la société investit le plus dans la location de biens immobiliers. Ainsi, tout investisseur bénéficie d’une quote-part des loyers perçus par la société.

Partant de ce fait, si le montant de ces loyers vient à ne pas suffire en raison d’un manque de paiement par d’autres locataires, le rendement s’effrite. Bon nombre d’investisseurs voient leur rentabilité se réduire, ce qui peut fausser les plans financiers.

C’est donc l’un des risques les plus inhérents dans un investissement en SCPI. Si vous ne voulez pas subir cela, il convient d’éviter de recourir à cette solution ou de diversifier vos sources de revenus.

En raison des difficultés de la revente des parts

Il est souvent facile d’investir dans une SCPI pour acquérir des quotes-parts des biens immobiliers mis en location. Toutefois, chercher à revendre ses actions devient un chemin semé d’embûches. Qu’il s’agisse des procédures de revente qui paraissent tumultueuses ou de la recherche de preneurs qui ne sont pas évidents, revendre sa part demeure moins aisé.

Pour finaliser la vente de parts dans une société civile de placement immobilier, vous pouvez enregistrer des semaines de tractations. Vous allez ainsi perdre assez de temps et d’énergie avant de trouver quelqu’un qui peut prendre votre part à un prix bas. Ce manque de flexibilité dans l’achat et la vente dans un investissement SCPI fait qu’il convient d’éviter d’y recourir comme option d’acquisition de bien immobilier.