Étudiant : comment bien choisir son logement pour la rentrée

À la veille de la rentrée universitaire, nombreux sont les étudiants qui sont à la recherche d’un logement. Trouver un logement pour étudiant répondant à ses attentes n’est pas toujours évident. Voici quelques règles à suivre pour bien choisir son logement pour la rentrée.

Chercher convenablement l’emplacement de votre logement

Pour bien choisir son logement étudiant, il faut au préalable chercher l’emplacement idéal. A priori, une résidence d’étudiants doit être située à proximité de la structure d’enseignement. En effet, cela permet à l’étudiant d’être ponctuel au cours, d’économiser les frais de transport et de bien se consacrer à ses études. Choisir un logement proche de votre école ou de votre université vous donne aussi l’avantage de bénéficier des lieux de commerces, des centres de santé… environnants. Pour une bonne localisation, vous pouvez consulter les annonces immobilières en ligne. De même, il faut visiter les biens qui vous intéressent afin de vérifier si par exemple le diagnostic Etat des Risques et Pollutions (ERP) est affiché.

Faites appel à une agence immobilière

Après avoir défini la situation géographique idéale de votre logement, il faut recourir à une agence immobilière. Faire confiance à une agence immobilière au lieu de vous adresser à un particulier a plusieurs avantages. D’abord, vous avez toutes les chances de trouver rapidement le logement qui vous convient. Ce qui vous fait gagner du temps. En effet, une agence immobilière dispose d’un vaste catalogue de biens immobiliers. Vous avez donc une multitude de choix d’appartements. En outre, une bonne agence immobilière met à la disposition de ses clients de professionnels du secteur immobilier qui les aident à bien négocier le prix du loyer. Enfin, une agence immobilière ne vous réclamera des commissions qu’une fois que vous êtes satisfait.

Faire la demande du diagnostic de performance énergétique du logement

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) d’un logement est un indice qui permet de connaître sa consommation énergétique. En effet, à l’instar de tout logement, les résidences universitaires disposent de systèmes de chauffage, de production d’eau chaude… qui consomment de l’énergie. Il est donc important de savoir si l’appartement ou le studio que vous allez louer est énergivore ou non. Le DPE est interprété par une lettre variant de A à G, « A » renseignant que le logement consomme peu d’énergie et « G » qu’il est très énergivore. Les propriétaires de biens immobiliers ont normalement l’obligation d’afficher clairement cet indice. Cependant, au cas où la classe énergie du bien n’est pas clairement affichée, il faut en faire la demande pour éviter une facture trop élevée.

Renseignez-vous sur le montant de la taxe d’habitation du logement

Avant de choisir un logement, il faut être informé du montant de la taxe d’habitation dudit logement. Il s’agit d’une taxe obligatoire qu’il faut payer quelques mois après votre installation dans le logement. Son montant varie en fonction de la ville ainsi que le quartier où l’étudiant réside. Pour éviter tous désagréments, veillez à demander à l’ancien locataire de votre appartement ou aux autres résidents du bâtiment le montant de la taxe d’habitation qu’ils ont l’habitude de payer.

En suivant ces différentes règles, vous pourrez trouver un logement étudiant répondant à vos besoins.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter