Comment bien investir dans l’immobilier en Belgique ?

L’immobilier est et a toujours été attrayant pour tout investisseur averti. C’est généralement un investissement sûr et qui suit normalement l’inflation, car la valeur des biens s’adapte et les loyers sont mis à jour chaque année. En Belgique, les opportunités d’investissement vont des immeubles pour les étudiants aux résidences pour senior en passant par les box-garages. Une autre solution très courante consiste à faire un placement dans l’immobilier à travers les sociétés d’investissement. Voici quelques astuces pour réaliser un bon investissement immobilier en Belgique.

Faites attention aux coûts de transaction de l’immobilier en Belgique

Avant d’envisager un investissement immobilier en Belgique, vous devez faire des recherches pour en savoir plus sur les règles du secteur. Ainsi vous découvrirez que les coûts de transaction comprennent surtout les honoraires d’agent immobilier, les frais juridiques et les taxes de vente.

Lire également : Maison individuelle : conseils pour mieux la construire

L’essentiel du coût est représenté par les droits de mutation qui varient entre 10 et 12,5%, selon l’emplacement de la propriété que vous souhaitez acquérir. Pour les biens neufs, c’est-à-dire ceux de moins de deux ans, une TVA de 21% est à la charge de l’acheteur. Par conséquent, les frais d’enregistrement sont plus élevés sur un investissement belge. De même, la taxe d’enregistrement de 12,5% est à payer pour la plupart des propriétés, soit 10% en Flandre. Et si vous visez des immeubles bas de gamme avec un revenu cadastral inférieur à 740 €, la taxe d’immatriculation peut être réduite à 6%.

investir dans l'immobilier en Belgique

A lire aussi : Logements à Toulouse : il faut acheter avant que les prix n’augmentent

Pensez à vous diversifier pour un meilleur rendement

Lors de votre investissement dans l’immobilier, il est conseillé de diversifier vos biens immobiliers pour profiter des avantages de chaque type de bien. Vous pouvez investir dans les résidences étudiantes ou les résidences pour les personnes âgées qui ont beaucoup de succès.

Les avantages de ces types d’investissement se trouvent dans leur gestion simplifiée, leur forte demande et leur prix assez bas. Néanmoins, le succès de ces propriétés a fait grimper leurs coûts ces dernières années et un rendement décent dépend de leur occupation constante.

Les SIR, une clé pour l’investissement immobilier en Belgique

Concernant le problème de diversification de votre investissement immobilier en Belgique, la solution est probablement dans la titrisation de biens. La Belgique est pionnière en la matière ! De nos jours, la Société Immobilière Réglementée (SIR), avec le statut de Fiducie de Placement Immobilier (REIT), fait la une des journaux car elle offre des rendements de 3 à 5%.

Le SPV achète une maison, perçoit un loyer, et vous recevez un dividende. L’absence de taxe sur les sociétés permet d’avoir un bon rendement sans trop de fuites fiscales. Mieux encore, le SPV peut acheter dix propriétés : s’il y a un problème avec l’une d’elles, ce ne sera que l’équivalent de 10% du patrimoine.

Vous avez donc plusieurs manières d’investir dans l’immobilier en Belgique. L’important est de diversifier ses investissements, de faire attention aux coûts de transaction et de pourquoi pas faire appel à une société d’investissement. En suivant ces quelques conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir des rendements compétitifs !

Show Buttons
Hide Buttons