Immobilier : la hausse des prix se poursuit

La pénurie de biens immobiliers est désormais avérée, avec, pour conséquence première, une hausse des prix sur le marché de l’immobilier, mais aussi une mutation certaine de la part de la demande. Le point sur la hausse des prix de l’immobilier en France.

Une hausse des prix qui s’accélère sur le marché immobilier

Vous l’aurez compris, faire une acquisition immobilière n’est plus aussi simple qu’auparavant. Si devenir propriétaire coûte de plus en plus cher, les raisons sont évidentes. Suite aux deux confinements, la hausse des prix de l’immobilier n’a aucunement ralenti, bien au contraire.

A lire en complément : Découvrez les avantages d'acheter dans le neuf à Rennes

Les Français désireux de devenir propriétaire semblent sentir le vent tourner, ce qui a eu pour effet de faire bondir les prix de l’immobilier. On note ainsi que sur les 12 derniers mois sur le territoire métropolitain, la hausse se chiffre à + 6,6 % au global. Ces chiffres viennent entacher le paysage puisqu’en 2019, on notait certes une hausse, mais celle-ci s’élevait sur douze mois à + 4.7 %. Si l’on regarde plus en arrière, les chiffres de 2018 sont eux aussi parlants, avec une hausse des prix de l’immobilier équivalente à + 3,5 %.

Cette progression rapide voire précipitée fait ainsi penser à la fameuse hausse des prix de 2011, lorsque les Français ont pu bénéficier en masse des avantages du PTZ dans l’immobilier ancien. Demande en hausse, marché immobilier fortement déséquilibré… Comment devenir propriétaire aujourd’hui ?

A voir aussi : Refaire sa salle de bain pour déclencher la vente

La question se pose réellement, puisque la pénurie de biens immobiliers est une réalité, avec une hausse nettement marquée des acquisitions immobilières sur le marché des maisons. Ainsi, au terme d’une hausse de + 6,6 %, le prix au m² en France s’élève à 3 687 euros (Source : Baromètre LPI).

Des acquéreurs de plus en plus aisés

La demande immobilière elle aussi change de visage, ce qui expliquerait en partie la hausse des prix. Après un premier confinement qui a vu le marché de l’immobilier se figer, puis un deuxième confinement qui a ralenti les ferveurs, la course ne s’est pour autant pas arrêtée dans la hausse des prix du marché immobilier en France.

On explique cette hausse des prix par une demande toujours aussi présente, face à une offre réduite, mais aussi par une réelle mutation dans la demande. Les acquéreurs sont des futurs propriétaires relativement plus aisés que la moyenne. Les Français ayant un capital à investir se sont mis en recherche de biens de grande qualité, situés sur des emplacements recherchés.

Ceci est allé de pair avec le fort durcissement des conditions d’octroi des crédits et prêts immobiliers, qui ont vu les ménages les plus modestes être déboutés de toute possibilité d’acquisition immobilière. Face à cette mutation du pouvoir d’achat immobilier, la hausse des prix, elle, se poursuit, inquiétant quelque peu les ménages qui avaient prévu de devenir propriétaires à un instant t, dans des conditions qui étaient encore optimales il y a 2 ans.

Le marché immobilier français touché sur l’ensemble du territoire

On note par ailleurs que cette hausse des prix ne concerne pas uniquement les grandes métropoles mais qu’elle affecte l’ensemble du territoire. Les périphéries des grandes villes sont ainsi tout autant concernées par cette course folle.

Si les achats de maisons étaient privilégiés, désormais ce sont aussi le prix des appartements anciens qui connaissent une flambée équivalente. Et ce n’est pas la crise sanitaire qui jouera sur cette hausse, puisque les projets immobiliers des Français les plus aisés semblent avoir les faveurs des établissements prêteurs.

Les tensions du marché immobilier sont donc d’actualité. Vous êtes propriétaire et vous souhaitez faire estimer votre bien en vue d’une vente ? Les sites comme Paradissimmo vous permettent de faire une première estimation immobilière en ligne gratuite, un outil qui donne une réalité à votre projet immobilier.

Show Buttons
Hide Buttons