Pourquoi acheter un appartement neuf à Rennes ?

Eh voilà ! Vous venez de faire l’un des plus grands choix de votre vie : devenir propriétaire de votre logement. Pour cela, vous avez choisi la ville de Rennes en Bretagne, mais vous faites face à un autre choix désormais : vaut-il mieux acheter dans l’ancien ou dans le neuf ? Contrairement à ce que l’on pense, acheter dans le neuf ne revient pas toujours aussi cher. Par exemple, en passant par Kermarrec Promotion, un promoteur à Rennes, vous pourriez trouver votre bonheur, en faisant quelques économies. Explications.

Les avantages financiers à acheter dans le neuf

Tout d’abord, et c’est souvent une grosse économie, acheter dans le neuf permet de réduire les frais d’acquisition (que l’on appelle communément les frais de notaire). Alors qu’en achetant dans l’ancien, les frais reviennent à près de 8%, un achat dans le neuf ne reviendra qu’à environ 2 à 3% ! Au final, si vous achetez un appartement d’une valeur de 100 000€, l’économie s’élève à 5 000€ ! Loin d’être négligeable non ? Ensuite, et c’est à vous de vous renseigner, il est possible que certaines villes exonèrent de la taxe foncière durant une à deux années si vous achetez dans le neuf. Tout comme le précédent avantage, l’économie peut s’élever à plusieurs milliers d’euros selon les projets !

A découvrir également : La réduction des temps de transport couplée au télétravail, permet d’envisager de vivre autrement

Enfin, et c’est plutôt ici une économie sur le long terme : acheter dans le neuf permet de bénéficier des normes les plus récentes pour votre logement, et donc de faire des économies d’énergie ! Avec une isolation thermique, mais aussi acoustique bien supérieures à ce que l’on peut avoir dans l’ancien, c’est aussi un confort de vie que l’on apprécie rapidement. Bref, si nous avons réussi à vous convaincre, il ne vous reste qu’une seule chose à faire : obtenir votre crédit immobilier pour votre nouveau logement !

A lire aussi : Pourquoi confier la gestion locative de son bien

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter