5 astuces pour négocier un achat immobilier comme un pro

Un achat immobilier constitue un investissement important qui nécessite une bonne planification. Pour faire des économies non négligeables, la négociation du prix est une étape essentielle. Mais, tout le monde ne peut y parvenir, car négocier un achat immobilier est un véritable art. Si vous avez le coup de cœur pour un bien, voici quelques conseils pour faire la bonne affaire.

Fixez votre budget et renseignez-vous sur l’état du marché immobilier

Lorsque vous décidez de vous lancer dans l’achat d’un appartement ou d’une maison, la détermination du budget pour votre projet est une étape cruciale. En effet, vous devez consacrer un budget précis à votre achat avant d’envisager une quelconque négociation. Pour réussir une négociation, vous devez avant tout définir une limite de budget à ne pas dépasser. Afin de connaître votre capacité de paiement, vous devez prendre en compte votre apport personnel, le pouvoir d’achat, la situation professionnelle et la durée de remboursement. De même, au moment de définir le budget, vous devez anticiper certains frais notamment les frais du notaire, le coût des éventuels travaux, le prix du déménagement, etc.

A lire aussi : La réduction des temps de transport couplée au télétravail, permet d’envisager de vivre autrement

Une fois votre budget défini, vous devez vous renseigner sur le marché immobilier local. Faire des recherches vous permettra de connaître les prix pratiqués pour les Appartements à Liège et savoir si le bien est surcoté ou pas. Cela vous aidera également à déterminer avec plus de précision la valeur du bien immobilier et à avoir une idée plus précise de votre marge de négociation.

Récoltez toutes les informations sur le bien en vente

Pour la négociation d’un achat immobilier, vous ne devez pas vous focaliser uniquement sur le prix au risque d’être déçu. De ce fait, il est important de disposer d’un certain nombre d’informations comme la durée du bien sur le marché, les raisons de sa mise en vente ainsi que les éventuels travaux à prévoir. En effet, savoir depuis combien de temps un bien est sur le marché constitue une information cruciale pour votre négociation. Si le bien est en vente depuis longtemps, il est possible qu’il présente des défauts sur lesquels vous pourrez jouer ou qu’il soit simplement surcoté.

A lire en complément : Pourquoi confier la gestion locative de son bien

De même, au moment de la visite, vous devez être très vigilant afin de relever les points positifs et négatifs du bien. Vous devez poser toutes les questions qui vous permettront de mieux saisir la valeur du bien. S’il s’agit d’un bien ancien, il est important de lister les travaux de rénovation qui sont à envisager. Vous devez pouvoir les évaluer et les inclure dans la négociation.

Préparez soigneusement vos arguments pour la négociation

Maintenant que vous avez toutes les informations sur le bien immobilier y compris son état, vous devez faire un point pour déterminer s’il est possible ou non de négocier votre achat. Lorsque vous avez une marge de négociation, il est important de trouver les arguments pour convaincre le vendeur. Pour cela, vous pouvez parler des travaux à envisager en présentant un devis établi par un professionnel. Il est aussi possible d’évoquer l’environnement qui s’avère moins attractif que le Plateau d’Erpent. L’objectif est de montrer au vendeur que le bien immobilier vous intéresse, mais que vous faites une offre à un prix inférieur à celui affiché. Vous devez toutefois veiller à rester courtois et surtout évite de froisser le vendeur en proposant un prix trop bas.

Faites appel à un négociateur immobilier

Connaître les points essentiels pour réussir la négociation d’un achat immobilier est une chose et pouvoir se lancer en est une autre. Si vous pensez ne pas pouvoir y arriver, il est préférable de vous tourner vers un chasseur immobilier. Ce dernier est en mesure de prendre votre projet de A à Z. Il s’occupera ainsi de la recherche du bien immobilier adapté à vos besoins et à votre budget ainsi que la négociation de l’achat immobilier. Puisque ce professionnel a de l’expérience, il pourra plus facilement identifier les défauts permettant de faire baisser le prix ou alors savoir si le prix affiché est trop élevé.

Soyez patient et prêt à répondre à une contre-proposition

La clé pour négocier un achat immobilier comme un pro est la patience. En effet, il peut arriver que le vendeur réfute immédiatement votre proposition d’achat. Mais vous ne devez pas croire que votre négociation a été nulle, car en matière d’immobilier, le vendeur peut changer d’avis à tout moment. Faites donc preuve de patient et attendez quelques jours ou semaines pour voir s’il ne vous revient pas.

A contrario, lorsque votre proposition d’achat est acceptée, il est possible que vous ayez une contre-proposition. Cette dernière contient un prix final que le vendeur n’est pas prêt à baisser pour vous céder son bien. Dans ce cas de figure, vous êtes libre de choisir d’accepter ou non selon votre budget. Vous pouvez directement accepter ou tenter à nouveau de faire une proposition en prenant le risque de voir le bien immobilier vous échapper. Dans tous les cas, réfléchissez-y bien et ne prenez aucune décision sur un coup de tête.

Vous savez maintenant tout sur comment négocier son achat immobilier comme un pro. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer pour acquérir le bien de rêve. Gardez toutefois en tête que votre attitude sera déterminante dans le processus. Apprenez à écouter le vendeur et faites preuve de sérieux. Vous avez toutes les cartes en main pour conclure l’affaire.

Show Buttons
Hide Buttons