Suisse : comment se porte le marché immobilier en 2021 ?

Comme tous les secteurs d’activité, celui de l’immobilier a également subi les conséquences de la crise sanitaire. Désormais, la situation semble se stabiliser. Il paraît alors opportun de s’interroger sur l’état du marché immobilier, notamment dans certains pays européens. Intéressons-nous au cas de la Suisse, afin d’apprécier les possibilités de ce marché en 2021. Alors, quel est l’état du marché immobilier suisse en 2021 ?

L’estimation immobilière, pour se faire une idée des tendances de prix

En tant que propriétaire, faites une estimation de votre bien immobilier en Suisse si vous souhaitez le vendre ou le louer. Cette étude permet en effet de déterminer la valeur de votre bien en comparaison aux autres biens disponibles sur le marché et qui présentent des caractéristiques similaires. L’estimation immobilière vous permet en effet d’appréhender les réalités du marché immobilier suisse, notamment en termes de prix. Ainsi, vous saurez précisément sur quels aspects tabler afin de vendre votre bien dans les meilleures conditions.

Lire également : Immobilier et COVID 19 : la revanche des villes de campagnes !

Par ailleurs, vous avez la possibilité de réaliser cette estimation en ligne, tout en étant rassuré quant à sa précision. Cette option vous fait gagner du temps et vous évite de devoir vous déplacer. En 3 étapes simples et en moins de 3 minutes, vous aurez une idée précise de la valeur de votre bien, considération faite des réalités et perspectives du marché immobilier suisse en 2021.

L’estimation en ligne vous propose un rapport détaillé sur le prix de votre logement, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement ou d’un chalet en Suisse. Elle s’applique aux biens immobiliers de tous les cantons suisses, de Genève à Valais en passant par Neuchâtel, Jura, Fribourg, etc. D’ailleurs, l’estimation immobilière s’impose, étant donné le dynamisme qu’affiche le marché immobilier suisse en 2021, et ce, en excluant la crise sanitaire et ses conséquences économiques sans précédent.

A lire en complément : Pourquoi investir dans le Grand Paris ?

estimation bien immobilier en Suisse

Le marché immobilier suisse, une valeur sûre en 2021

Comme nous le disions, la crise sanitaire n’a pas mis à mal le marché immobilier en Suisse. De facto, une étude réalisée par les experts immobiliers du cabinet de conseil EY stipule que, plus de 90% des investisseurs ayant pris part à l’étude, estiment que le marché de la Confédération suisse restera attractif en 2021. Pour 79% des personnes sondées, le nombre de transactions immobilières se veut également croissant en 2021. Seulement 15% s’attendent à un recul du volume d’investissement. Les raisons qui motivent de telles positions sont diverses.

Les investisseurs immobiliers considèrent en effet le marché suisse comme une valeur refuge en Europe actuellement. Ils mettent en avant le fait que malgré l’officialisation du Brexit et l’impact conséquent de la pandémie, la Suisse est l’un des rares pays du vieux continent dont le marché immobilier a su résister aux crises. Malgré ce constat, toujours selon la même étude, les investisseurs en Suisse sont moins enclins au risque. Ils portent davantage leur dévolu sur des segments immobiliers à risque réduit comme l’immobilier résidentiel ou de bureau. En Suisse, les locataires de ce type de biens immobiliers sont reconnus pour leur solvabilité.

Hausse des prix en propriété

Fin 2020, le secteur de l’immobilier en Suisse s’est caractérisé par une augmentation des prix des appartements en propriété, ainsi que des maisons familiales. À l’origine de cette situation, le changement de paradigme créé par la crise sanitaire et le confinement qui s’en est suivi. Le besoin d’espaces plus grands, plus libres et ouverts sur la nature s’est fait fortement ressentir. Cette dynamique se poursuit en 2021 avec des chiffres plutôt évocateurs.

Les maisons individuelles ont en effet vu leurs prix augmenter de 2,9%, alors que les logements en PPE ont connu une hausse de prix de 3,1%. En Suisse romande, le constat est plus saisissant, puisque les acheteurs ont dû mobiliser près de 7% de plus en moyenne pour acquérir une maison individuelle en comparaison à 2020.

Malgré cette situation parfaitement illustrée par la demande croissante de maisons familiales, force est de constater que les prix sont différents selon les régions. Les agglomérations comme Genève, Zurich, Lucerne et Zoug sont les parfaits exemples de cette hausse des prix. Le constat est le même dans certaines communes de montagne, tandis que des cantons comme Tessin se caractérisent par une baisse saisissante.

La dynamique devrait toutefois rester la même étant donné l’aversion que développent maintenant les Suisses pour la location et ses maintes contraintes. Ils privilégient en effet la charge d’intérêts basse des logements en propriété. Bon nombre de potentiels acquéreurs vont certainement franchir le pas. À défaut, ils s’inscriront dorénavant dans une réelle perspective d’achat.

Le gain de terrain du home office

Avec la crise sanitaire, le home office commence à durer et donc à s’intégrer aux habitudes quotidiennes des Suisses. Une étude estime en effet que (comme en France), le nombre d’actifs travaillant depuis leur domicile devrait augmenter considérablement pendant les cinq prochaines années. En conséquence, les acheteurs sentent le besoin de disposer d’une pièce supplémentaire qui leur servira notamment de bureau. Cependant, il faut dire que les grandes surfaces disponibles sont situées essentiellement loin des centres urbains.

Suisse, marché immobilier dynamique

Grâce au home office, la demande en logement semble s’homogénéiser, avec pour conséquence une forte concurrence quant aux emplacements des biens immobiliers. Le rapport entre les personnes et leur lieu de travail a en effet changé. Le home office semble devenir une norme. Puisque les acheteurs ont désormais la liberté de choisir leur habitation, les régions par le passé oscillatoire en termes de possibilités voient leur marge de manœuvre s’élargir considérablement. Parmi ces régions : le Bas-Valais, la région du lac de Constance, la vallée du Rhin à proximité de Coire.

Le marché immobilier suisse reste l’un des plus attractifs d’Europe en cette année 2021. Les voyants sont au vert et les perspectives futures laissent présager un dynamisme qui fera les affaires de nombreuses personnes. En tant que propriétaire, faites donc estimer vos biens immobiliers assez tôt, pour pouvoir profiter de la tendance haussière du marché afin de vous positionner.

Vous pouvez lire également : quel budget pour faire installer un système de chauffage ?

Show Buttons
Hide Buttons