Suisse : combien vaut votre patrimoine immobilier ?

Vous avez un patrimoine immobilier en Suisse et voulez en connaître la valeur ? Il vous faudra donc procéder à une estimation immobilière. Il s’agit en effet d’une approche simple et efficace, qui vous indique précisément le prix de votre maison, de votre appartement ou même de votre terrain en Suisse en amont d’une vente ou d’une donation. Quel est l’intérêt d’une telle estimation ? Comment fonctionne l’évaluation d’un patrimoine immobilier sur le sol suisse ? Qui s’en occupe ? Autant de questions auxquelles nous nous proposons d’apporter des réponses.

En quoi est-ce opportun d’estimer son bien immobilier en Suisse ?

En Suisse, l’estimation immobilière est nécessaire en amont de la vente ou de l’achat d’un bien immobilier. Outre ces deux cas de figure, l’évaluation de la valeur de votre patrimoine immobilier en Suisse est également utile dans le cadre d’une succession ou d’une donation. Dans l’un ou l’autre de ces deux derniers cas, l’objectif de l’évaluation est de pouvoir déterminer les droits successoraux associés au bien immobilier concerné. L’estimation immobilière est également utile lors d’une reprise d’hypothèque, d’un divorce afin de liquider le patrimoine commun des ex-époux.

A lire également : Comment ouvrir une agence immobilière sans diplôme ?

À distinguer du prix de vente, la valeur vénale d’un bien se détermine en considérant la valeur des biens immobiliers de caractéristiques identiques mis en vente et équivaut au prix que vous pouvez espérer de la vente en tenant compte de la tendance du marché. À cet effet, l’intérêt d’une estimation immobilière est donc évident, puisqu’elle permet de déterminer la valeur vénale du bien. La valeur vénale se distingue du prix de vente qui est librement fixé par le vendeur en fonction de ses besoins, de ses attentes ou d’autres impératifs personnels.

Qui peut réaliser l’estimation immobilière en Suisse ?

Pour obtenir un prix juste et qui dépend des réalités du marché par rapport à votre bien immobilier, plusieurs possibilités s’offrent à vous en Suisse.

Lire également : Pourquoi investir dans le Grand Paris ?

Faites une estimation gratuite en ligne

Pour évaluer votre logement avant de le mettre en vente, vous pouvez recourir aux nombreuses plateformes en ligne qui sont gratuites et vous proposent une estimation à titre indicatif. Bien qu’elle vous donne une idée de la fourchette de prix dans laquelle vous allez vous situer, l’estimation en ligne ne vous permet pas pour autant de fixer votre prix de façon précise.

Une évaluation plus précise nécessite une descente sur le terrain, le déploiement de certains équipements, tout ceci sous le regard d’un expert. En faisant intervenir un spécialiste de l’immobilier en Suisse ou dans votre région, vous aurez un estimatif plus précis et au fait des réalités du marché immobilier suisse. Cependant, avec certaines structures, l’estimation en ligne est fiable. De fait, une estimation immobilière appelle compétences et savoir-faire. C’est dans cette logique qu’a été créé un site pour l’évaluation des biens immobiliers en Suisse. Il est accessible gratuitement et propose des estimations très précises des biens immobiliers selon les cantons de Suisse romande.

Recourez à des professionnels de l’estimation immobilière en Suisse

La seconde option pour estimer votre bien immobilier en Suisse est le recours à une agence immobilière spécialisée en la matière et dans la vente de biens immobiliers. Il s’avère aussi nécessaire de faire appel à professionnel, si votre patrimoine immobilier est composé de biens atypiques, de propriétés de luxe dont vous ne pouvez estimer la valeur en vous basant simplement sur des comparaisons avec d’autres biens. Bien qu’il s’agisse de biens rares, il est peu probable que l’estimation soit précise.

Pour réaliser cette estimation, vous avez le choix entre plusieurs professionnels. L’option la plus simple est de solliciter une agence immobilière en Suisse romande. L’autre alternative est de faire appel à un agent immobilier ou un courtier disposant d’un brevet fédéral en estimation immobilière, gage d’une estimation précise et fiable. De même, il doit s’agir d’un agent immobilier local qui maîtrise le marché suisse et dont l’expérience sera ici utile. Enfin, l’agent immobilier ou le courtier doit appartenir à la Chambre suisse d’Experts en Estimations Immobilières (CEI).

Vous avez en outre la possibilité de recourir aux services d’un architecte pour estimer votre patrimoine immobilier en Suisse, à condition qu’il soit régulièrement inscrit auprès de la Société suisse des Ingénieurs et des Architectes et de l’Union Technique Suisse. Son expertise est d’autant plus utile s’il s’agit d’un bien immobilier à rénover. La dernière option qui se présente à vous est de faire intervenir un expert de l’immobilier breveté. Il a en effet suivi une formation afin d’estimer les biens immobiliers. Plusieurs diplômes peuvent être à son actif : le brevet fédéral, un MAS Real Estate Management Valuation.

évaluer son patrimoine immobilier en Suisse

Évaluez votre bien vous-même

En dehors des deux options présentées précédemment, la dernière option qui se présente à vous est d’estimer vous-même votre patrimoine immobilier sur le sol suisse. Cette alternative n’est cependant pas sans risque. N’étant pas un professionnel, il se peut en effet que vous réalisiez une estimation biaisée. Cela suppose soit un prix trop bas qui n’est pas à la hauteur du bien, soit un prix trop élevé. Dans l’un ou l’autre de ces cas, les conséquences ne seront clairement pas en votre faveur.

Quels sont les critères qui déterminent l’estimation ?

Par vous-même, en ligne ou avec l’accompagnement d’un expert, l’estimation de votre patrimoine immobilier en Suisse se fera en fonction de certaines modalités. L’estimation d’un bien immobilier en Suisse se fait dans la majorité des cas grâce à la méthode hédoniste. Elle consiste en une comparaison entre votre bien et de nombreux autres en Suisse présentant des caractéristiques similaires. Ces dernières tiennent compte de l’emplacement et des particularités du bien.

S’agissant de la situation du bien, il s’agira de tabler sur le canton dans lequel il se trouve, et d’apprécier les critères comme l’ensoleillement, la vue, le voisinage, etc. à caractéristiques identiques, des biens immobiliers situés à Fribourg et à Genève peuvent ne pas avoir la même valeur vénale. Toujours selon l’emplacement, il faudra apprécier l’offre et la demande. Une demande importante suppose un bien davantage valorisé et plus cher. La présence des commerces et transports en commun, des écoles et des universités est aussi importante ici. Le niveau de développement de la ville compte aussi.

Pour ce qui est des particularités mêmes du bien, il s’agira de tabler sur des critères comme la surface habitable et la surface du terrain, le nombre de pièces qui composent le bien (chambres, sous-sol, garages, sanitaires, cave, etc.). Le type de construction, l’architecture du bâtiment, son aménagement et même son âge entrent aussi en ligne de compte ici. Les autres commodités internes au logement (piscine, installations domotiques, jardin, vue sur le jardin, vue sur le lac, etc.) pèsent aussi dans la balance. Au-delà de ces critères, nous pouvons aussi considérer :

  • Les performances énergétiques du bien,
  • Les charges de copropriété qu’elles soient importantes ou minimes,
  • La fiscalité applicable selon la nature du bien.

patrimoine immobilier en Suisse, une estimation selon plusieurs critères

En moyenne, combien coûte un bien immobilier en Suisse ?

En attendant de procéder à une estimation précise de votre parc immobilier, nous pouvons vous donner un aperçu des moyennes de prix selon le type de bien. Ainsi, le prix moyen d’un bien en Suisse est d’environ CHF 825.000.

Déjà à partir de CHF 359.000 vous pouvez trouver un bien immobilier en Suisse. Pour un appartement, la moyenne est de CHF 660.000 contre CHF 990.000 pour une maison. Ces chiffres en date de fin 2020 peuvent toutefois varier selon le canton et même la commune où est localisé le bien. Ils sont aussi influencés par la rareté du bien, les impôts communaux et le niveau de croissance de la ville.

Vous pouvez lire aussi : quel budget pour faire installer un système de chauffage ?

Show Buttons
Hide Buttons