Réalisez les meilleurs investissements immobiliers

L’investissement immobilier est l’une des solutions désormais plébiscitées par la majorité des investisseurs. À condition d’être bien pensé, il génère des revenus réguliers, de façon continue. Vous l’aurez compris, la rentabilité associée à l’immobilier dépend essentiellement de l’analyse qui précède la réalisation du placement, et qui permet d’identifier les meilleures opportunités.

Faites une formation en investissement immobilier

Avant de placer votre argent dans la pierre, inscrivez-vous à une formation en investissement immobilier, et vous serez outillé pour affronter ce marché riche, mais non sans risque. Aujourd’hui, la formation en immobilier s’impose ; ceci pour de multiples raisons. Elle vous permet de mieux connaître les règles de base pour faire carrière dans l’immobilier et prospérer.

A lire en complément : Comment fonctionne une location-vente ?

Un autre intérêt de la formation à l’investissement est de maîtriser les règles de la fiscalité immobilière. En effet, l’immobilier est un secteur rentable, à condition de maîtriser la fiscalité adossée à chaque type d’investissements et de biens. Sans une formation préalable, impossible d’avoir cette maîtrise. Conséquence, vous risquez de grosses pertes.

La formation vous permet d’avoir les prérequis pour prendre des décisions objectives, cibler les marchés immobiliers les plus porteurs, et présentant un risque modéré. C’est aussi à la faveur d’une formation en investissement immobilier que vous aurez la maîtrise de la réglementation immobilière et des conséquences juridiques de vos choix d’investissement. Aussi, vous comprenez mieux les techniques de négociation et préserverez votre patrimoine.

A lire également : Quel spécialiste faut-il contacter pour une réalisation dans l’immobilier ?

Pensez à acheter un bien immobilier en viager

L’achat de bien immobilier en viager est aussi une manière de vous lancer dans l’investissement immobilier. En principe, l’acquisition en viager consiste à acheter un bien immobilier à un prix de départ réduit, quitte à verser au vendeur une rente, tout le temps de vie de ce dernier. La première somme versée est appelée le bouquet, et représente souvent environ 40% de la valeur du bien.

L’achat en viager se décline en trois options différentes pour les parties :

  • Le viager libre, option qui permet la jouissance du bien par l’acheteur dès conclusion de la vente,
  • Le viager occupé, qui permet au vendeur de vivre dans le bien autant de temps qu’il veut, pendant que l’acquéreur bénéficie d’une décote d’occupation,
  • Le viager terme, via lequel les parties décident d’un commun accord de la durée de la rente. Cependant, l’acquéreur n’entre en jouissance du bien qu’au décès du vendeur.

Eu égard aux différentes formes de l’achat en viager, il va sans dire qu’il se prête bien aux investisseurs et non aux primo-accédants. C’est un moyen d’agrandir votre patrimoine immobilier sans contracter de crédit. Vous réalisez un investissement locatif avec des échéances de paiement espacées. La décote sur le prix est un autre avantage. Vous pouvez rénover le bien et le revendre pour une rentabilité comprise entre 4 et 6%.

Investissement immobilier: formez-vous afin de faire des placements rentables et sûrs

Investissez en multilogement pour plus de profit

Si le viager se prête davantage aux investisseurs débutants, l’immobilier multilogement est surtout indiqué aux investisseurs aguerris. En effet, l’acquisition d’un bien multilogement peut être très coûteuse. À moins d’avoir les ressources financières pour réaliser un tel achat sur fonds propres, vous devrez recourir à un crédit. Sachant qu’un bien multilogement est considéré comme un actif commercial, vous devrez contracter un prêt hypothécaire commercial pour l’acquérir.

Outre ces considérations, l’immobilier multilogement est assurément un investissement rentable. Il permet de générer des revenus mensuels réguliers. Il s’agit également d’une solution pour augmenter vos actifs, étant donné que ces immeubles sont réputés pour prendre de la valeur au fil des années. Mieux, certaines dépenses liées à ce type de biens sont déductibles des impôts, tout comme les dépenses en capital d’ailleurs.

De même, il faut dire que l’investissement dans un immeuble multilogement peut se faire de différentes manières : achat d’un bien neuf ou en VEFA, crowdfunding immobilier, transformation de commerce en habitation, placement dans un fond immobilier, etc. Cependant, la localisation du bien et votre appétence au risque sont des modalités à évaluer avant d’investir en multilogement.

Pratiquez une veille constante du marché immobilier

La veille est l’une des clés du succès si vous choisissez d’investir dans la pierre. En effet, le marché immobilier est devenu très compétitif. Dans un tel contexte, la veille concurrentielle s’impose, au risque de perdre votre investissement. Elle vous permet d’être au fait des pratiques actuellement en vogue sur le marché immobilier, et d’anticiper les prochaines tendances.

En faisant une veille constante, vous pourrez adapter votre investissement aux fluctuations du marché immobilier, faire de meilleurs choix, acheter ou revendre au bon moment et bénéficier de l’effet de levier. La veille est aussi le moyen le plus sûr d’être à jour de la fiscalité immobilière et de ses nouveautés, pour préférer un placement au détriment d’un autre. Elle vous permet d’identifier les marchés immobiliers qui connaissent une forte demande et de vous y positionner.