Les alliages d’aluminium : qu’est-ce que c’est ?

L’aluminium est  un élément métallique beaucoup utilisé au quotidien. En effet, son utilité se fait ressentir dans les domaines de la cuisine, de l’industrie pharmaceutique, l’emballage et bien d’autre. Ces métaux sont combinés à d’autres éléments pour former un alliage, ce qui va leur permettre d’augmenter leurs caractéristiques mécaniques.

Ces rouleaux d’aluminium servent pour la protection de plusieurs autres éléments. Si vous ignorez tout de ce matériau, cet article vous explique plus en profondeur ce que c’est qu’un alliage d’aluminium.

A découvrir également : Construction de piscine : les grandes étapes

Définition alliage d’aluminium

L’alliage d’aluminium est ce procédé qui consiste à augmenter la résistance mécanique de l’aluminium. En effet, pris à son état pur, l’aluminium présente des propriétés de résistance très faibles, ce qui rend son usage difficile. C’est pour rendre ce métal utilisable que des techniques d’alliages ont été mises sur pied. Comment cela se passe ?

Pour augmenter les capacités mécaniques de l’aluminium, on ajouter à ce métal certains autres métaux. Ce procédé (alliage) peut être classé en deux principales catégories à savoir les alliages non trempants et les alliages trempants. La différence sur ces deux principaux types d’alliage est due à l’élément principal quelle que soit la teneur.

Lire également : Mortier de réparation fibré : 7 applications et conseils

L’aluminium présente un gros avantage comparé à d’autres métaux. Cet avantage est qu’il est  capable d’être associé avec bon nombre d’éléments, ce qui va conduire à la naissance de beaucoup d’autres alliages différents.

alliage d'aluminium

L’élément d’alliage : qu’elle influence sur l’aluminium ?

L’élément d’alliage ajouté à l’aluminium va clairement influer sur sa teneur. En plus de cet élément qu’on ajoute, d’autres éléments secondaires peuvent également jouer sur les caractéristiques de l’alliage et donc sur les propriétés mécaniques du produit final. Enfin, il y a également des éléments indésirables présents dans l’alliage qui s’y trouvent involontairement.

L’ensemble de tous ces éléments cités jouent par leur nature et aussi leur teneur, sur plusieurs propriétés de l’alliage. Ainsi donc, ils peuvent modifier les caractéristiques mécaniques de l’alliage d’aluminium, sa conductivité électrothermique, la résistance à la corrosion et beaucoup d’autres caractéristiques encore.

Quelques éléments utilisés pour l’alliage d’aluminium

Pour améliorer les propriétés de l’aluminium et accroître ainsi sa résistance mécanique, l’on peut ajouter à ce métal plusieurs autres éléments différents les uns des autres.

Parmi ces éléments, on peut citer le fer, le manganèse, le zinc, le silicium, le cuivre. Tous ces éléments sont ajoutés à des concentrations pouvant aller jusqu’à 15% de l’alliage en poids.

Les avantages de l’alliage d’aluminium

Augmenter les propriétés de l’aluminium présente plusieurs avantages. Tout d’abord cela permet à l’aluminium d’être durable. En fait, l’aluminium est très résistant à la corrosion, il permet par la suite de réaliser des ouvrages dont l’entretien ne vous sera pas pénible. En revanche, pour avoir un aluminium qui présente de tels avantages, il est important de sélection de bons éléments et aussi de bonnes méthodes d’assemblage.

Par la suite, l’alliage d’aluminium permet d’avoir un métal conductible tant pour l’électricité que pour l’énergie thermique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’aluminium est utilisé comme fil électrique de haute tension et aussi dans les systèmes de transfert de chaleur.

Show Buttons
Hide Buttons