Investir dans l’immobilier loi Pinel

La pierre est une valeur sûre, c’est ce que l’on entend dire depuis très longtemps. Aujourd’hui, à un moment où l’inflation va être de mise pour toutes nos sociétés occidentales, crise pandémique oblige, cette maxime devient encore plus véridique. En clair, ceux qui disposent de biens immobiliers, s’ils peuvent avoir envie de les revendre parce que les prix ont augmenté et que cela pourrait signifier une belle plus-value, préfèrent en général les conserver. Pourquoi ? Justement parce qu’ils représentent en eux-mêmes une certaine richesse. C’est pour cette raison aussi que ceux qui ne possèdent rien sont tentés d’acheter un appartement ou une maison.

La loi Pinel : des avantages pour les investisseurs

En France, posséder le bien dans lequel on vit est une sorte de tradition. C’est en l’occurrence un aboutissement en soi, que de parvenir à acheter une maison pour y installer sa famille, ou bien encore d’acheter un petit appartement pour y loger ses enfants lorsqu’ils ont envie de quitter le cocon familial. Mais investir peut aussi signifier que l’on place son argent, afin de le voir fructifier au fil des années. En faisant un investissement estampillé loi Pinel, on peut ainsi acheter un bien neuf, dans le but de le louer. Ainsi, non seulement, on place ses deniers dans une valeur sûre, mais en plus, on perçoit des loyers.

A découvrir également : Comment faire estimer les travaux d'une maison avant achat ?

Pourquoi investir dans des biens locatifs ?

Acheter des appartements neufs, ou à construire, c’est aussi soutenir l’économie. En effet, il y a tout un environnement professionnel qui se trouve valorisé, quand il est question de bâtir un immeuble. Différentes entreprises de travaux sont à l’œuvre et de nombreux ouvriers ont ainsi du travail. De plus, un immeuble tout neuf donne une certaine valeur à un quartier, surtout s’il est entouré d’infrastructures qui donnent envie aux gens de s’installer. En investissant en loi Pinel, on joue donc sur ces différents tableaux à la fois.

A voir aussi : Est-ce le bon moment pour bien investir dans l’immobilier ?