Construction de piscine : les grandes étapes

L’été s’installe déjà et pour beaucoup, c’est l’heure de penser aux destinations estivales après de longues journées de télétravail. Néanmoins, avec une piscine, vous pouvez économiser et faire venir les vacances chez vous. Afin que votre projet de construction soit réalisé dans les normes, voici les grandes étapes à suivre.

Tracez votre piscine

Après avoir déterminé l’emplacement idéal pour accueillir votre projet, il est temps de passer au tracé. L’essentiel de cette étape est de vous assurer que la piscine ne sera pas implantée sur un ouvrage enterré, en particulier les canalisations. Vous n’avez besoin que de quelques heures pour effectuer le tracé. Cette opération permet de délimiter les contours et de déterminer l’altitude zéro du projet en vue du terrassement. Dans le même esprit, prévoyez tout autour du bassin, un écart d’un mètre pour faciliter ces travaux.

A lire aussi : 5 critères pour bien choisir sa maison de rêve

construction piscine

Commencez les travaux avec le terrassement

Dans la réalisation de votre projet de piscine, le terrassement est une phase cruciale. Avant de débuter la fondation, cette étape repose sur :

A lire aussi : Isoler les combles d'une demeure à Dijon

  • la mise en forme des lieux,
  • la fixation des limites et de la profondeur,
  • le tracé des voies d’accès, notamment celle menant au local technique.

En fonction du type de sol présent sur votre terrain, vous choisirez, avec Horizon TP, le procédé de terrassement approprié. Veillez à ne pas évacuer toutes les terres déblayées. Elles peuvent être réemployées pour le remblai.

Posez le drain et choisissez le type de piscine que vous souhaitez

Relié au dispositif d’évacuation des eaux, le drain est nécessaire sur un terrain en pente, argileux ou lorsqu’il y a présence d’une nappe phréatique. Pour éviter que d’éventuelles pressions soient exercées sur la piscine par les sources d’eaux, le drainage est ainsi posé autour de la piscine pour les dévier. En ce qui concerne votre projet, vous avez le choix entre une coque en polyester à installer et une piscine en béton. Dans le second cas, il peut s’agir de panneaux préfabriqués à poser, de béton coulé ou armé, etc. Lors de la mise en place, n’oubliez pas les équipements permettant à l’eau de circuler (buses de refoulement et skimmers) de même que les autres outils.

Installez les canalisations et procédez au remblai

Assurez-vous d’avoir, au préalable, bien défini le cheminement de l’eau et le type de tuyaux nécessaires avant de monter l’ensemble des canalisations. Retenez qu’un circuit court aide au fonctionnement optimal des appareils comme le mécanisme de filtration du local technique. Chaque pièce scellée doit disposer de son tuyau afin d’éviter d’intervenir sur tout le système en cas de fuite. Vous pouvez maintenant effectuer le remblaiement. Toutefois, les différentes pièces (tuyaux, drain, etc.) doivent être bien à leur place.

Informez lorsque vous faites des travaux

C’est en réalité l’étape à passer avant toutes les autres. Lorsque vous avez des travaux à réaliser en extérieur, vous devez absolument vous rendre à la mairie afin de recueillir les informations et les autorisations nécessaires. La superficie des travaux doit prendre en compte le projet dans sa globalité (le local d’entretien et le local technique compris).

À titre indicatif, vous avez besoin d’un permis de construire pour un projet de 100 m². Une déclaration de travaux est nécessaire pour un projet allant de 10 à 100 m². Dans le cas de travaux inférieurs à 10 m², aucune formalité n’est requise. Après toutes ces grandes étapes passées, vous pouvez enfin passer au revêtement et à la décoration du bassin et de ses abords. Cependant, l’étanchéité doit avoir été assurée pour vous permettre de profiter pleinement de votre piscine.

Show Buttons
Hide Buttons