Calculer la marge et la rentabilité d’un marchand de biens

L’exercice de la profession de marchand de biens apporte des bénéfices aux professionnels qui s’y adonnent.

Bien que ce profit soit évident, il faut noter que pour s’assurer de la rentabilité d’une affaire, les marchands de biens disposent de la possibilité de faire le calcul de rentabilité et de sa marge. Découvrez ici comment calculer la rentabilité d’un marchand de biens.

A voir aussi : Appartement de standing : est-ce vraiment plus cher ?

Marge et rentabilité d’un marchand de biens : Qu’est-ce que c’est ?

La marge brute résultant de l’opération est la différence entre les charges décaissées et le coût de vente du bien immobilier à la suite des travaux.

Elle inclut le traitement et l’analyse de la TVA poste par poste. En ce qui concerne la marge nette, elle constitue la marge brute moins l’impôt en fonction du régime fiscal de l’entreprise du marchand de bien.

A découvrir également : Pourquoi faire appel à une agence immobilière?

De façon générale, la rentabilité du marchand correspond au taux nommé de rendement. En effet, la rentabilité est le rapport entre la somme totale de l’investissement effectué par le marchand et la marge nette ou brute. Il faut noter que le calcul de rentabilité du marchand de biens peut être réalisé de deux manières.

D’une part, au niveau de l’opération effectuée, d’autre part, au niveau des profits réalisés par la société de marchand de biens.

En d’autres termes, c’est sur la base de la marge brute que la rentabilité du marchand de biens pour les opérations d’achat et revente est appréciée.

Comment calculer la rentabilité d’un marchand de biens ?

Il ne faut pas oublier que celui qui exerce le métier de marchand de biens réalise des profits en achetant et en revendant les biens immobiliers.

Ainsi, une fois qu’il vend ces biens, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un simple appartement, il réalise des plus-values.

C’est grâce à ces dernières que sa société parvient à générer des bénéfices pour sa croissance. Le marchand de biens ne s’attarde pas sur les opérations peu rentables.

Puisque son but consiste à générer de grands profits, il s’intéresse aux grandes activités qui rapportent beaucoup de revenus.

Cependant, la fiscalité pèse sur la rentabilité d’un marchand de biens. Plusieurs autres facteurs interviennent dans le calcul de la rentabilité d’un marchand de bien. Il y a notamment :

  • Les frais de notaire ;
  • Les taxes foncières ;
  • Les frais de gestions ;
  • Les frais de déplacement ;
  • Le salaire du personnel ;
  • Les abonnements internet et bien d’autres.

Pour calculer la rentabilité d’un marchand de biens, il faut tenir compte de tous ces éléments. Par ailleurs, il faut savoir que les facteurs de calcul varient en fonction d’une entreprise à une autre selon la taille de chacune d’elles.

Ce qu’il faut retenir est que le métier de marchand de biens nécessite une bonne gestion de son investissement.

La marge d’un marchand de bien et quelques outils de calcul de rentabilité

Généralement, la marge acceptable pour un marchand de biens s’élève au moins à 20 %. Par exemple, si vous achetez un bien immobilier à 150000 €, et que le coût de rénovation est égal à 70000 €, et que vous le revendez à 300000 €, la marge est déterminée de la manière suivante : 300000 – (150000 + 70000) = 80000 €.

La marge est donc égale à 80000 €. Il existe diverses manières de calculer la rentabilité. En effet, vous avez la possibilité de faire appel à un expert dans le domaine. Vous pouvez également utiliser des tableurs spécifiques pour marchand de biens.