Comment choisir une agence de gestion locative : les critères à prendre en compte

Si vous possédez un bien immobilier et vous ne disposez pas de temps pour assurer sa gestion, il est possible de nos jours de déléguer vos responsabilités à une agence de gestion locative. Cette structure professionnelle est mandatée pour mener à bien toutes les actions entrant dans le cadre de la location des logements. On en dénombre un nombre important en France. Cependant, elles n’ont pas toutes la même crédibilité, la même efficacité. C’est justement pour cette raison que nous avons décidé de vous montrer, à travers cet article, les critères à prendre en compte pour choisir votre agence de gestion locative.

La réputation

Il est clair qu’une entreprise qui a une bonne réputation ne peut qu’offrir des services de qualité. Et par conséquent, elle est digne de confiance. C’est pour cette raison qu’avant de choisir votre agence gestion locative, vous devez vous assurer de sa crédibilité et de son professionnalisme.

A lire également : Modulaire d'occasion : comment créer des bureaux facilement ?

Mais concrètement, comment s’assurer de la bonne réputation d’une agence de gestion locative ? En réponse à cette question, nous vous recommandons de mettre internet à profit en parcourant les avis sur le site web de l’agence. Si l’agence comptabilise beaucoup plus d’avis positifs que d’avis négatifs, alors elle a une bonne réputation. Dans le cas contraire, n’envisagez pas de la choisir.

Toutefois, si vous avez connaissance de quelques personnes ayant sollicité une fois les services de ce professionnel, alors renseignez-vous auprès d’elles afin d’avoir une idée claire sur sa réputation.

A lire aussi : Comment évoluent les taux sur le marché de l'immobilier ?

Les documents professionnels

Une bonne agence de gestion locative, en plus d’avoir une garantie financière conséquente, doit également être en phase avec la réglementation en vigueur. Vous devez donc vous assurer que l’entreprise dispose des documents nécessaires pour gérer des biens immobiliers.

En effet, que ce soit en France ou dans un autre pays, le gestionnaire principal d’une agence de gestion locative doit disposer de quelques documents officiels. Il s’agit entre autres de :

  • Une carte professionnelle ;
  • Une assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • Un document attestant les droits d’exercice en tant que gestionnaire locatif.

Le mandat de gestion locative

Vous avez l’obligation de passer en revue cette documentation et de l’attester avant de débuter toute collaboration. Ce point est déterminant dans le processus de choix d’une agence de gestion locative. Le mandat de gestion locative est un contrat dans lequel sont consignées toutes les missions du mandataire. Il renferme également les clauses du contrat entre les deux parties.

Par ailleurs, les mandats de plus d’un an sont à éviter. En effet, en cas d’insatisfaction, il n’est toujours pas facile de résilier le contrat.

Les honoraires

Faites une étude comparative des frais de gestion locative proposée par les différentes agences que vous avez contactées. Ici, il n’est aucunement question d’opter pour celle dont les tarifs sont bas. Privilégiez plutôt l’agence dont les services fournis et les coûts concordent. Il est nécessaire de notifier que le pourcentage du montant des honoraires est souvent compris entre 5 et 10 % du loyer perçu.

En résumé, le plus souvent, l’embarras de choix se pose quand il s’agit d’opter pour une agence de gestion locative. Cependant pour y arriver facilement, tenez compte de la réputation de l’entreprise, de son professionnalisme, et de ses honoraires.