Comment bien négocier le prix d’achat d’une maison

Vous avez enfin trouvé une maison qui rime avec vos exigences. Seulement votre budget n’est pas à la hauteur du prix d’achat proposé par le vendeur. Il va donc falloir passer à la négociation de ce prix. Cette négociation n’est souvent pas chose aisée vu que chaque vente est unique. Une chose est sûre, vous conviendrez toujours d’un bon prix avec votre vendeur si vous faites usage de certaines astuces clés avant et durant la négociation.

Bien analyser les statiques du marché

Bien analyser les statiques du marché

Avant de passer à la négociation, prenez le temps de faire votre petite enquête sur le prix au m2 des maisons qui sont aux alentours de celle que vous désirez. Ensuite, faites une petite comparaison pour vérifier si le prix de la maison qu’on vous propose est surévalué, en fonction de sa surface. Tenez compte par ailleurs de l’emplacement de la maison, de son ancienneté et de ses autres particularités. À cet effet, des sites internet peuvent vous aider à faire une estimation du prix.

Ensuite, connaître depuis quand la maison a été mise en vente vous permet de mieux négocier. Si elle a duré plus de trois mois sur le marché, cela indique que le prix est surévalué. Alors vous aurez plus de facilités à le faire redescendre.

Enfin, renseignez-vous sur les raisons de la vente. Votre propriétaire serait plus ouvert aux discussions au cas où il a besoin d’argent pour régler une urgence ou pour partir en voyage.

Évaluer l’état de la maison

Il va de soi que les travaux à effectuer après l’achat de la maison influent sur son prix de vente. Le coût de ces travaux qu’ils soient de confort, de restauration ou de nature esthétique, peut varier d’une maison à une autre. Demandez au besoin des devis auprès de divers professionnels, que vous soumettrez au propriétaire lors de la négociation.

Relevez les autres défauts de la maison tels que l’absence de parking sécurisé, ou encore l’affluence dans l’environnement, pour jouer en votre faveur.

Négocier les frais d’agence immobilière

Souvent les propriétaires mandatent un spécialiste de l’immobilier pour mener la vente. Dans ce cas, essayez de négocier les pourcentages de ce dernier sur la vente. Ces pourcentages sont souvent ajoutés au prix net de vente de la maison. Si la vente est confiée à plusieurs agences immobilières à la fois, démarchez-les séparément et optez pour le prix le plus avantageux.

Adopter les meilleurs comportements durant la négociation

Avant toute négociation, gardez à l’esprit le prix que propose le vendeur, celui que vous êtes prêt à payer et un autre prix inférieur par lequel vous ouvrez la discussion. Ainsi après négociation, le vendeur pourrait diminuer son prix et rejoindre le prix que vous êtes prêt à solder. Aussi, faites des concessions en accordant au propriétaire par exemple, le temps voulu pour sa libération de la maison. Par ailleurs, ne le harcelez pas d’appels s’il demande à réfléchir à votre proposition de prix. Il risque de rester rigide vu l’urgence que vous manifestez.

Évaluer l’état de la maison

Enfin si vous ne vous sentez pas à la hauteur pour négocier le prix d’une maison ou n’avez pas assez de disponibilité, n’hésitez pas à faire appel à une agence immobilière qui saura vous aider.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter