Vendre un logement en viager : la solution long terme pour les personnes âgées

Posséder un bien immobilier est une sécurité de tous les instants, d’autant plus lorsque l’on avance dans l’âge. Commencer à penser à une solution à long terme pour améliorer sa retraite et à sa succession tout en pouvant prétendre à monétiser son logement est possible grâce à la solution du viager.

Vendre son logement – rester dedans tout en percevant de l’argent grâce au viager

Avec les années qui avancent à grands pas, beaucoup de personnes tentent de se projeter au mieux pour anticiper leurs vieux jours et trouver une solution adaptée à leur situation future. Améliorer sa situation quotidienne et sur le long terme avec une vente immobilière n’est pas chose aisée à trouver.

A lire aussi : Vendre en viager : après la crise sanitaire, même les descendants y trouvent des avantages

Pourtant, il est possible grâce à une solution en viager clé en main de pouvoir à la fois rester chez soi (même si une solution alternative existe). Viser le long terme et percevoir une forme de rente étalée, protégée par un contrat juridique. Ce bouquet de solutions vient souvent à point nommé, qu’inespéré, pour un couple ou une personne voulant capitaliser au travers de son bien immobilier. D’autant plus qu’il existe plusieurs types de contrats immobiliers en viagers.

  • Le viager occupé : il s’agit du contrat par excellence utilisé par les propriétaires, pour rester à la fois chez eux tout en percevant argent / rente financière étalée sur le long terme versé par l’acheteur. Bien entendu, l’acheteur pourra en prendre possession lors du décès de la personne (sauf si contrat plaçant l’autre personne du couple dans le logement également jusqu’à son décès).
  • Le viager libre : autre possibilité au viager occupé, cette forme est peu courante, car visant un bien immobilier locatif / secondaire dont les personnes n’ont plus vraiment une utilité principale. Une solution forcément très appréciée par les futurs propriétaires, puisque pouvant occuper le logement à la conclusion du contrat juridique avec le vendeur.
  • La vente à terme : une autre forme de viager qui détermine auparavant la durée d’occupation du logement et la durée du paiement (malgré plusieurs formes possibles du contrat juridique). De plus, les mensualités payées ne sont pas imposables : un avantage fiscal non négligeable.

Ces quelques exemples de contrats juridiques pour des biens immobiliers placés sous forme de viager sont donc relativement intéressants pour les vendeurs comme pour les acheteurs.

Lire également : Pourquoi investir dans l’immobilier neuf ?

Ventes immobilières en viager : des formes de ventes rassurantes

Les aspects psychologiques, juridiques et financiers sont prépondérants dans la prise de décision d’une vente immobilière en viager. Pouvoir réussir à se projeter tout en étant rassuré n’est pas à prendre à la légère et réussir à anticiper la hausse progressive de certains postes de dépenses pourra être dépassé grâce au viager.

Car pour une personne tentant d’anticiper son départ à la retraite et ses vieux jours : le contrat en viager peut devenir la solution la plus adaptée. Une forme de vente qui connaît de ce fait un succès grandissant et qui n’a pas terminé de faire parler de lui, avec une situation économique qui se tend.