Vendre son bien immobilier en France, comment ca fonctionne ?

En tant que propriétaire, décider de vendre son bien immobilier est une véritable étape. Lorsqu’il s’agit du bien dans lequel on a fait sa vie, il peut être très difficile d’imaginer s’en séparer. Nous avons des souvenirs dans cette maison ou cet appartement, il possède donc une valeur sentimentale.

Toutefois, avant même de s’en séparer réellement, il faut réfléchir sur comment nous allons le vendre. Comment fonctionne la vente. C’est pourquoi, dans cet article, nous allons voir, ensemble, quels types de ventes immobilières sont disponibles, en France et comment les mettre en place.

A découvrir également : Prix récents des ventes immobilières : découvrez les valeurs actuelles

Les différentes méthodes de ventes immobilières possibles en France.

Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’existe pas qu’une seule et unique façon de vendre un bien immobilier, en France. En effet, il y a différentes méthodes qui peuvent être utilisées en fonction de la situation du propriétaire actuelle.

Le choix de la vente classique, la plus répandue aujourd’hui.

Pour la vente classique, c’est quelque chose d’assez simple. Il vous faudra, dans un premier temps, faire estimer le prix de votre maison. Pour cela, vous pouvez demander de l’aide à des professionnels dans l’estimation immobilière. Le montant va être défini sur plusieurs critères. Tout d’abord, le type de bien immobilier. Que ce soit une maison ou un appartement à son importance. Ensuite, la localisation de votre bien. Un appartement dans le nord de la France sera moins onéreux qu’un appartement en plein Paris. Enfin, les prestations que le bien peut offrir. C’est-à-dire le nombre de mètres carrés, mais également le nombre de chambres et la présence, ou non, d’un extérieur.

A lire aussi : Chalet en bois habitable clé en main : confort et équipements complets

La vente classique aboutira donc à la remise des clés au nouvel acquéreur, une fois les différents papiers, concernant l’acte de vente, signé. Vous n’aurez donc plus accès au bien immobilier par la suite.

Le choix de la vente en viager, idéale pour une personne âgée.

La seconde option que vous avez, lorsque vous désirez vendre un bien immobilier, c’est le choix de la vente en viager. Ce choix de vente n’est pas le plus populaire, mais il a, pourtant, de nombreux avantages. En effet, pour une personne âgée qui est apte à vivre seule, elle peut ainsi mettre en vente son bien immobilier en tant que viager occupé. Les principales démarches seront comme une vente classique, il vous faudra tout autant estimer votre bien immobilier. Néanmoins, le reste de la transaction sera différent. Vous allez pouvoir toucher entre 20 et 30% du prix de la maison, au moment de la vente. Le reste sera fourni comme rente mensuelle, à la personne âgée. Elle va alors toucher, jusqu’au restant de ses jours, une somme tous les mois. Le montant de cette rente va se définir en fonction de l’âge de la personne ainsi que la santé de celle-ci.

Le viager est l’option idéale pour une personne âgée qui n’a pas beaucoup de revenus, par exemple. Elle pourra ainsi profiter d’avoir une rentrée d’argent plus importante et ainsi vivre plus confortablement jusqu’à la fin de ses jours. Si vous désirez en savoir plus, sur le sujet du viager occupé, vous pouvez vous rendre sur le site de Vitalimmo. Il existe, d’ailleurs, la possibilité de vendre en viager libre et c’est également expliqué sur leur site.

Choisir la méthode de communication de vente pour son bien immobilier.

Lorsqu’on a décidé de comment le bien allait être vendu, il faut ensuite se demander comment nous allons communiquer auprès des potentiels acheteurs. Pour mettre le bien immobilier sur le marché de la vente, il y a différentes possibilités.

Se charger, soi-même, de l’ensemble de la mise en vente du bien immobilier.

Vous pouvez, effectivement, faire le choix de vous occuper, vous-même, de la vente immobilière du bien. Cela inclut donc la communication, mais de plus les visites du bien.

Pour la communication, de nos jours, rien de mieux que de mettre une annonce sur les sites prévus pour les ventes immobilières de votre région. Il en existe de nombreux. N’hésitez pas à mettre des annonces sur tous les sites pour augmenter sa visibilité et ainsi parvenir, plus facilement, à la vendre. Dans cette annonce, il faut donner envie à l’acheteur de venir visiter votre bien. Pour cela, il faut penser à faire de belles photos, mettant en valeur la maison et décrire le bien pour que toutes les informations importantes soient présentes.

Il vous faudra être assez disponibles, pour les visites. En effet, il est possible que celles-ci se déroulent le week end ou en pleine journée, la semaine. Ce n’est donc pas forcément le plus simple à mettre en place. Vous pourrez ainsi montrer tous les points positifs de la maison et la présenter sous son meilleur jour. Une fois que l’acheteur sera trouvé, il vous faudra alors aller chez un notaire pour faire l’acte de vente.

Procéder à la vente immobilière par le biais d’une agence.

Pour ne pas avoir à vous occuper réellement de la vente et laisser faire des professionnels, vous pouvez mettre votre bien immobilier en agence. Que ce soit un viager ou une vente classique, les agences peuvent montrer votre bien à des potentiels acheteurs qui viennent se renseigner pour un potentiel achat. Avec une agence immobilière, on a, souvent, beaucoup plus de visibilité. Une agence va également s’occuper de la mise en ligne d’une annonce pour la vente et des visites. Vous n’avez donc à vous occuper de rien. Une fois que l’acheteur sera trouvé, l’agence vous contactera pour pouvoir signer l’ensemble des papiers prouvant la vente.

Il vous faudra, par contre, prévoir des frais d’agence supplémentaires pour payer le travail des personnes qui s’occuperont de la vente de votre bien.

La vente n’est donc pas un acte à prendre à la légère. Il est important de prendre son temps pour savoir comment on désire le vendre, en fonction de la situation et si l’on peut, ou non, se charger de la vente et des différentes formalités associées.