Une solution pour se constituer un patrimoine : l’immobilier locatif

MT : Investissement locatif ancien : un choix aux multiples avantages.

MD : Investissement locatif ancien : un excellent moyen pour débuter son patrimoine immobilier. Quels sont les intérêts de ce type de placement ?

A lire également : Pourquoi c'est le moment idéal pour investir sur Berlin ?

Le marché immobilier offre de nombreuses opportunités aux investisseurs. Parmi les types de placement les plus prisés, on peut citer l’investissement locatif. Fortement encouragé par l’État, l’immobilier locatif présente quelques avantages pour les acquéreurs. Et pour profiter encore plus de ces intérêts, les logements anciens sont à privilégier. Voici quelques astuces pour réaliser un investissement rentable.

Pourquoi faire un investissement immobilier locatif ?

L’immobilier locatif se résume à l’achat d’un bien à destination de location. Il permet au propriétaire de percevoir des revenus complémentaires et fixes par mois. C’est un excellent moyen de se constituer un patrimoine immobilier, pouvant être entièrement financé par un crédit immobilier. En effet, les établissements de prêt octroient souvent un montant équivalent ou supérieur au prix de vente du bien (pour les frais de notaire) car ils considèrent les loyers perçus comme une assurance de paiement du crédit contracté.

A lire aussi : Tout ce que l’on ne vous dit pas sur le container sanitaire

De plus, il est possible de bénéficier d’avantages fiscaux mis en place par l’État. Contre un engagement de location, le loueur peut jouir d’une réduction d’impôt. L’investissement dans l’immobilier locatif est le meilleur moyen de se lancer dans ce secteur, sans forcément disposer d’une somme importante au départ. De plus, le bien immobilier pourra être laissé en héritage aux enfants et aux générations futures. Il pourra également être revendu à un meilleur prix à l’avenir.

Investissement locatif ancien : des avantages à considérer

Investir dans l’immobilier ancien présente des avantages pour les investisseurs :

  • Comparé à un logement neuf, un logement ancien a plus de cachet. Son authenticité plaît énormément aux acheteurs, d’autant plus qu’il est souvent situé en centre-ville. D’ailleurs, si des travaux de rénovation s’avèrent nécessaires, l’État met en place des aides financières pour les financer, dans le but d’obtenir des réductions d’impôts.
  • Les logements anciens sont souvent plus abordables que les logements neufs. Investir dans une maison ancienne permet de faire des économies de 20 à 30% sur le prix d’achat. En revanche, il faut aussi tenir compte des frais d’acquisition qui sont nettement plus élevés (jusqu’à 8% par transaction contre 3% pour le neuf).
  • Des dispositifs fiscaux sont mis en place pour l’ancien comme le dispositif Malraux, le système de déficit foncier ou le Prêt à Taux Zéro. Investir dans l ancien peut donc être très rentable pour les acquéreurs à terme.

Conseils pour assurer une bonne rentabilité

Pour réussir un projet d’investissement locatif, que ce soit dans le neuf ou l’ancien, l’investisseur doit premièrement privilégier un bon emplacement. En effet, c’est un critère de choix important pour les futurs locataires. Une maison ou un appartement proche des commodités intéressera bien plus de gens (proximité avec les commerces, écoles, transports en commun…).

Par ailleurs, pensez à investir dans une région connue et ne vous limitez pas uniquement à faire un achat pour la carotte fiscale. Avant d’acheter un bien, il faut déjà s’assurer de pouvoir le revendre facilement à l’avenir, même si vous comptez premièrement le mettre en location. Sachez que le meilleur moment de faire un bon investissement est lors de l’acquisition. Il faut surtout éviter de faire un achat immobilier, pour la seule raison que le prix affiché est attractif.

Prenez le temps de bien étudier votre projet avant de vous lancer. D’ailleurs, faire appel à un expert de l’immobilier est fortement conseillé pour garantir une bonne rentabilité. L’investisseur devra se fixer un taux de rendement raisonnable dès le départ en définissant la catégorie de locataire qui sera susceptible de s’intéresser au bien mis en location.

En outre, le calcul de la rentabilité locative est essentiel. Il permettra de déterminer avec certitude si un placement dans l’ancien sera ou non avantageux pour vous. Il faudra donc faire quelques recherches.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter