Qu’est ce que le crédit Lombard et quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Le crédit lombard est un prêt in fine à taux fixe qui peut s’obtenir sous certaines conditions. En pratique, il offre la possibilité à un emprunteur de disposer d’une avance sur trésorerie à court terme pour une période comprise entre 1 et 4 ans. En échange, l’établissement financier qui prête la trésorerie demande à l’emprunteur de mettre en gage des actifs mobiliers, comme par exemple des :

  • actions et obligations détenues,
  • contrats d’assurance,
  • liquidités.

Le montant prêté par la banque dépend de la somme totale des actifs nantis. La personne qui emprunte doit rembourser le prêt s’il décide de vendre ses actifs. Si l’emprunteur ne rembourse pas la somme prêtée par la banque à l’échéance, cette dernière a le droit de disposer des actifs nantis pour récupérer le capital restant dû.

Lire également : Pourquoi solliciter l’expertise d’un courtier en crédit immobilier à Lyon ?

Caractéristiques du crédit lombard

Fonctionnement et conditions pour obtenir le crédit lombard

L’avantage principal du prêt lombard est que l’emprunteur est toujours propriétaire des actifs nantis. Cela signifie qu’il peut continuer à recevoir les dividendes et les intérêts générés par ces différents actifs mobiliers. Sachant que ces actifs nantis sont soumis aux fluctuations sur les marchés financiers, la banque peut demander des garanties supplémentaires à l’emprunteur en cas d’une chute importante de la valeur.

Plusieurs types de prêt sont disponibles grâce au crédit lombard.

A voir aussi : Comment calculer le coût d'un prêt relais ?

  • Le crédit en compte courant, où le montant emprunté n’est pas fixé au préalable. Autrement dit, l’emprunteur peut utiliser des fonds en fonction de ses besoins (investissement en actifs immobiliers, achat d’autres actifs mobiliers, etc.). Les intérêts sont alors calculés sur le montant total emprunté.
  • L’avance de liquidités à terme fixe, où le montant emprunté ainsi que la durée du prêt sont fixés au préalable. Les intérêts sont calculés sur le montant convenu.

Le montant du prêt lombard

Le montant maximal du prêt dépendra de la somme totale des actifs mobiliers qui seront mis en garantie. Il faut également tenir compte de la sûreté des actifs : plus ils sont risqués et moins la banque prêtera d’argent. Théoriquement, l’établissement financier accepte de prêter :

  • à 100 % pour un fonds en euro,
  • entre 80 et 100 % pour les obligations d’Etat et les assurances-vie,
  • 40 et 50 % pour des actions en fonction de type de société et du secteur d’activité.

Contrairement à un prêt classique, le banquier ne s’attardera que très peu sur votre profil en tant qu’emprunteur mais s’intéressera uniquement aux actifs en votre possession. Les conditions pour obtenir un prêt lombard se limitent donc à la possession d’actifs mobiliers. Sachez également que toutes les banques ne proposent pas ce type de prêt à leurs clients. Il est donc recommandé d’effectuer des recherches plus approfondies afin de trouver l’établissement financier idéal pour souscrire un prêt lombard.

Le taux d’intérêt

Le taux du crédit est en principe variable et dépend de l’Euribor, qui correspond au taux pratiqué par les banques européennes lorsqu’elles se prêtent de l’argent entre elles. La banque ajoute à ce taux une marge d’environ 1 % à 2 %. Dans la plupart des cas, le taux du prêt lombard est moins intéressant pour l’emprunteur que le taux d’un prêt classique.

Le prêt lombard pour financer un bien immobilier à l’étranger

Les banques françaises sont parfois réticentes à l’idée d’octroyer un prêt immobilier pour financer un bien immobilier en Europe, et faire appel aux services d’une banque dans le pays où se trouve le bien en question comprend de nombreuses difficultés (traduction de l’ensemble des documents, problème de confiance en cas de litiges, etc.).

Le prêt lombard est une solution idéale pour les personnes qui disposent d’actifs mobiliers et ne disposent pas d’un bien immobilier pour souscrire à un prêt hypothécaire. Ils peuvent donc mettre leur épargne en garantie afin d’obtenir un prêt et financier l’achat immobilier à l’étranger.

De plus, les intérêts payés en vue d’acquérir un bien immobilier peuvent, dans certains cas, être déductibles des revenus fonciers.

Show Buttons
Hide Buttons