Et si vous pensiez à l’immobilier locatif clé en main pour placer votre argent ?

Alors que les taux des livrets sont de plus en plus bas (qui aurait crû que le Livret passerait un jour à 0,75%, et on parle même d’arriver à 0,50%…), les épargnants s’orientent de plus en plus vers des solutions alternatives. Alors que certains se lancent dans la bourse, ou à moindre mesure dans l’assurance-vie, d’autres préfèrent l’immobilier. Et ce n’est pas une mauvaise idée ! Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, vous pourriez avoir une rentabilité brute bien supérieure à celles des livrets actuels ! Explications.

Investir dans l’immobilier locatif : des taux parfois très élevés.

A votre avis, combien peut rapporter l’immobilier ? 2, 3 voire 5% bruts grand maximum ? C’est certainement ce que vous a présenté votre banquier, et pour cause, il ne connaît peut-être pas si bien que cela le marché. Sachez que dans l’immobilier, on peut obtenir une rentabilité allant jusqu’à 25% ! Bien entendu, ce sont des cas (extrêmement) rares, mais ils existent. Dans la moyenne, un bon placement immobilier vous apporte entre 5 et 10%. Comment faire donc ?

A découvrir également : Faut-il investir dans l’immobilier en Espagne ?

Tout d’abord voyons comment calculer la rentabilité d’un bien mis en location. Il vous faut pour cela le prix total de l’acquisition : le montant d’achat, les frais de notaire obligatoires, les travaux (car vous pourrez en avoir) ainsi que les frais d’agence. Il vous faudra comparer ce montant à celui des loyers perçus chaque année : vous aurez votre rentabilité brute. Un petit exemple pour illustrer cela : un appartement de 50 m² acheté 100 000€, avec 35 000€ de travaux, et 15 000€ pour les frais de notaire et d’agence. Celui-ci vous revient alors, en tout, à 150 000€. Vous le louez 650€ par mois : vous avez donc une rentabilité brute de 5.2% !

Vous pourrez augmenter cette rentabilité brute de plusieurs façons : en découpant l’appartement en deux studios que vous louerez chacun 390€ (c’est un exemple), en réduisant le montant d’achat initial, voire même en négociant les frais d’agence. Comment booster un peu plus la rentabilité ? Il faut aller encore plus loin avec la location courte durée. Avec cette astuce, vous pourrez louer une nuit en moyenne à 60€, et si vous louez 20 nuits sur 30 (hypothèse basse), cela vous fait un loyer 1 200€ par mois, et la rentabilité monte à 9.6%. Bref, les solutions sont nombreuses !

A lire également : Local commercial : comment négocier le prix de la location ?

Faire des travaux OK, mais pourquoi pas se tourner vers une solution clé en main ?

Il existe une autre solution si vous ne souhaitez pas être trop pris par les démarches, les négociations et tout ce qui va avec. Il s’agit de la solution clé en main. En effet, vous pouvez vous tourner vers une société qui va réaliser toutes les démarches citées précédemment ! Ces derniers vont en effet acheter le bien immobilier, en le négociant au meilleur prix, réaliser les travaux, puis le mettre en location. Quel sera votre rôle à vous ? Simplement investir votre capital, et profiter ensuite des loyers qui tomberont chaque mois ! C’est ce qu’on appelle un investissement 100% passif : l’argent tombe chaque mois sans que vous n’ayez rien d’autre à faire que d’attendre, c’est la solution idéale pour celui ou celle qui veut se lancer sans trop s’y connaître.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif (clé en main ou non), vous devrez trouver un crédit immobilier que vous devrez négocier au mieux ! En effet, cela impactera rapidement votre cash-flow (le montant net qu’il vous reste chaque mois entre la réception du loyer, et le remboursement du crédit). Vous pourrez alors peu à peu, vivre de vos investissements immobiliers.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter