Est-ce le bon moment pour investir dans l’immobilier ?

Comment savoir si la période est appropriée pour investir dans l’immobilier ? Il faut en effet considérer plusieurs éléments tels que les revenus, l’âge de l’investisseur et même sa motivation. Il s’agit d’un questionnement individuel qui doit permettre de savoir si un investissement au niveau microéconomique est pertinent. Une fois cette question étudiée, il est bon d’analyser la situation macroéconomique afin de savoir si le contexte est plutôt en votre faveur ou non. Cela permet d’évaluer les risques et d’éviter quelques déconvenues. Découvrez dès maintenant quelques indications qui sauront vous éclairer dans votre décision.

À quel moment investir dans l’immobilier ?

L’âge fait logiquement partie des facteurs à prendre en compte lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier. Il est courant de penser que les investissements ne se font qu’à partir d’un certain âge cependant il est tout à fait pertinent d’investir avant ses 30 ans. Les taux sont en effet assez bas et plus un investisseur débute son remboursement tôt, plus il pourra épargner rapidement. Grâce à la loi Pinel, il est par ailleurs possible d’avoir un prêt à taux zéro pour les primo-accédant.

Lire également : Quels sont les avantages d’une construction démontable ?

Plus globalement, avoir de bons revenus favorise la possibilité d’investissement. C’est souvent jeune que l’on peut obtenir une augmentation, l’occasion donc de faire un investissement dans l’immobilier. Plus tard, une promotion ou le départ d’un enfant du foyer permet d’être plus à l’aise financièrement. C’est là aussi une chance de faire fructifier son argent.

Recevoir un héritage ou même une somme d’argent grâce à une loterie pour les plus chanceux, sont autant de situations favorables et idéales pour investir dans la pierre.

A voir aussi : Je souhaite vendre ma maison : À qui m'adresser ?

Veillez en tout cas à ne pas attendre trop longtemps. S’il faut bien évaluer le terrain avant de se lancer, il s’agit de ne pas faire un investissement trop tardif. Le but étant évidemment d’en récolter les fruits au maximum.

La situation économique idéale pour investir ?

L’immobilier est considéré comme une valeur refuge dont la demande ne faiblit pas. Même dans le contexte actuel, le marché de l’immobilier continue d’attirer les investisseurs, car il possède de vrais avantages.

De plus, même en période de crise, les habitants d’une ville cherchent un logement. Si les achats peuvent ralentir un peu, cela n’empêchent cependant pas les projets d’investissement d’aboutir. Que ce soit une famille, un saisonnier ou un simple étudiant, il est toujours possible de trouver facilement des locataires.

L’année 2020 l’a bien prouvé ; malgré les difficultés économiques qu’ont connues divers secteurs, celui de l’immobilier a tenu bon. On comptait en effet en septembre dernier, une baisse de seulement 5% sur les transactions effectuées dans les 12 mois précédents. Les logements anciens ont vu leur cote grimper, comptabilisant des hausses de 4,2% et de 6,5% concernant respectivement les maisons et les appartements.

Concernant le neuf, la demande est si forte que les constructeurs n’arrivent pas à livrer les logements à temps. Conséquence de cela, les mairies délivrent moins de permis de construire. Seul bémol, l’immobilier à destination des activités commerciales est en baisse. Cette chute de vente s’explique naturellement par l’augmentation du télétravail. Les entreprises ont donc moins investi.