Construction de maison : quel budget prévoir ?

Il est très ardu d’estimer le coût de la construction d’une maison. La difficulté réside essentiellement dans la diversité des projets des particuliers. Le choix des revêtements, des types d’installations, la superficie de l’habitat, son architecture, l’emplacement géographique… sont autant d’éléments qui font varier le budget à prévoir. En outre, hormis le prix du terrain et les honoraires du constructeur qui constituent la plus grande partie des dépenses, le propriétaire devra prendre en compte d’autres charges annexes. Il s’agit notamment des frais de notaires, des droits d’enregistrement, des raccordements à l’eau, au gaz, à l’électricité, à internet…

Coût de construction d’une maison neuve avec ou sans étage

Bien qu’il soit malaisé de déterminer avec exactitude le prix de la construction d'une maison, il est néanmoins possible de donner des chiffres approximatifs. Nous allons prendre le cas d’une maison de 120 m2. S’il s’agît d’une maison classique plain-pied, le prix au mètre carré peut débuter à partir de 1 100 euros. Ce qui vous reviendra à 132 000 euros au total. Pour un modèle traditionnel à un étage, prévoyez au moins 1 200 euros le mètre carré, soit 144 000 euros.

A découvrir également : Quelles sont les principales étapes pour réussir la construction d'une maison ?

Pour une maison de style contemporain, budgétisez au minimum 1 300 euros pour le mètre carré. Ce qui équivaudra à 156 000 euros. Le prix du mètre carré pour un habitat moderne à un étage débutera à partir de 1 400 euros le mètre carré, soit 168 000 euros.

Frais annexes qui grèvent le budget de construction

Durant le projet de construction de la maison, il faudra solliciter l’expertise d’un architecte pour réaliser des études de faisabilité. Les honoraires du professionnel peuvent être déterminés forfaitairement ou sur la base du coût global de l’habitat. Il faudra en outre demander une étude PEB. Celle-ci peut vous revenir à environ 2 000 euros. 

A voir aussi : Des outils précis pour un travail efficace

Sans oublier les frais de notaires qui sont fixés à partir du coût d’acquisition du terrain. Vous devrez également vous acquitter de droits d’enregistrement. De plus, il faudra procéder aux raccordements au gaz, à l’électricité, à l’eau, aux égouts… Pour prendre en charge ces frais, prévoyez environ 5 000 euros. Connaître ces postes de dépense vous permettra de mieux définir le montant de votre crédit immobilier.