Comment réussir la gestion locative d’un non meublé ?

La gestion locative est sans doute l’un des services les plus recherchés dans le domaine de l’immobilier. Les propriétaires n’ont pas toujours assez de temps de s’occuper eux-mêmes de leur bien et c’est pour cela qu’ils font parfois appel à des professionnels pour la gestion locative.

Toutefois, grâce aux conseils que vous découvrirez dans cet article, vous pourrez également le faire vous-même. Pour avoir une bonne rentabilité avec la location, au cas échéant non meublé, vous devez savoir gérer votre bien. Plus de détails dans cet article.

A voir aussi : Comment calculer amortissement LMNP ?

Gestion locative d’un non meublé : ce qu’il faut savoir

Devenir un bon gestionnaire locatif demande du temps. Pour information, lorsque vous êtes un pro dans la location, cela devient davantage intéressant car vous développez les astuces pour engranger les bénéfices dans votre investissement. Dans le secteur de l’immobilier, il existe deux principaux types de location : la location non meublée et la location meublée. Découvrez les modalités pour la gestion locative meublée ici.

Concernant la location non meublée, il faut dire que c’est le type de location préférée des français car elle est moins onéreuse. Ceci étant, pour trouver un bon locataire pour votre logement, il faut avoir des compétences en matières locative. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez toujours contacter le service de gestion locative horiz. En outre, la location non meublée répond aux règles classiques de la location immobilières. Ce n’est qu’en présence de location meublée que l’on appliquera certaines règles dites spéciales.

A voir aussi : Quels sont les différents baux commerciaux ?

Vous devez souscrire à une assurance loyer impayé

réussir la gestion locative d'un non meublé

Tout propriétaire, bailleur ou gestionnaire de bien locatif doit toujours avoir à l’idée qu’aucun locataire n’est à l’abri des impayés. C’est pour éviter des désagréments pareils qu’il est généralement conseillé à toute personne qui gère un bien locatif de souscrire à une assurance loyer impayé. Pour cela, les compagnies d’assurances proposent plusieurs formules. Celles-ci vont alors dépendre de l’étendue de la couverture des risques. Elle peut porter sur le montant du loyer par exemple ou même aux frais liés au dédommagement pour résiliation anticipée du contrat.

Savoir réagir aux impayés

La gestion de votre bien non meublé passe aussi  par la réaction aux impayés de vos locataires. En fait, vous devez déjà savoir que, si vous ne réagissez pas aux impayés, cela risque affecter la rentabilité de votre bien. Par ailleurs, les loyers impayés et les retards de payement sont les causes majeures de litiges entre propriétaires et locataires. Cela dit, pour éviter tout contentieux, vous devez être réactif au moindre retard enregistré par un locataire.

Lorsque vous constatez un retard dans le payement du loyer ou d’autres factures liées à la location, vous êtes dans votre droit d’appeler le locataire pour connaître les raisons de ce retard de payement. À la suite de cela, vous devez vous arranger et trouver ensemble la date à laquelle le loyer ou les factures doivent être réglées.

Quels sont les avantages de la location non meublée

La location non meublée présente de nombreux avantages. Ceux-ci sont à la fois pour le propriétaire et pour le locataire. Pour ce qui est des avantages du propriétaire, ce type de location est plus rentable. En plus de cela, la mise en location ne prend pas du temps, les frais d’entretien sont moins coûteux. Quant aux avantages du locataire, il faut dire que ce type de loyer est de loin moins cher que la location meublée. En outre, le preneur à bail à la possibilité d’aménager le logement comme il l’entend. Pour terminer, le contrat d’une location non meublée est beaucoup plus stable que celui de la location meublée.