Comment réduire ses frais d’agence lors d’un projet immobilier ?

En France, depuis la loi Hoguet, c’est à l’acheteur d’un bien immobilier de payer les frais d’agence. Depuis la flambée des prix, ces frais ont atteint pour certaines agences, près de 10 % du prix de vente. Un pourcentage qui se comptabilise des fois à plusieurs milliers d’euros. Au moment de l’achat, l’acheteur pense bien souvent à comment réduire cette somme.

Que représentent les frais d’agence ?

Bien avant de vous lancer dans un projet immobilier, il est important de choisir une agence immobilière prix fixe. Lors de la signature de la convention de vente d’un bien immobilier, une clause stipule toujours le pourcentage perçu par l’agence ou l’agent immobilier. En réalité sur ces frais, à peine un tiers est perçu par l’agent lui-même. En effet, ces frais sont destinés aux :

A lire en complément : Une visite de logement en 3D virtuelle

  • Taxes (TVA)
  • Frais fixes
  • Salaires du personnel
  • Frais de communication

Voilà une des raisons pour laquelle, le montant ajouté au prix de vente semble si exorbitant. Auparavant, il était possible d’imputer ces frais à la rétribution du notaire pour les réduire au maximum. Dorénavant, ce n’est plus chose possible.

Pour pallier à cet état des choses, les acheteurs privilégient de plus en plus la vente de particulier à particulier. Ce mode de fonctionnement présente bien des avantages, mais aussi des risques non négligeables. Alors certaines agences ont trouvé une solution à savoir des frais d’agence à prix fixe.

A découvrir également : Quel investissement immobilier choisir ?

frais notaire

Comment fonctionne une agence immobilière à prix fixe ?

Les frais d’agence en fait varient d’une vente à une autre. Pourtant dans l’idée d’assurer une certaine attractivité de leurs services, des agences les ont rendus fixes. Pour un acheteur, c’est un moyen comme un autre de faire des économies. Ainsi que l’achat soit de 20 000 euros ou de 400 000 euros, les frais imputés et à prélever sont les mêmes.

Si dans le premier cas, ils peuvent sembler trop lourds, pour un bien immobilier à 400 000 euros, la somme est assez raisonnable.

Quelques solutions pour réduire les frais d’agence

Pour les réduire, la marge n’est pas trop grande, mais pour autant exploitable. L’acheteur peut donc :

  • Négocier les frais avec l’agence même
  • Négocier simultanément le prix de vente puisque la réduire agit sur les frais d’agence
  • Faire des recherches sur les prix du marché par rapport au bien à acquérir
  • Jouer sur la concurrence

Ces moyens semblent limités, mais peuvent très bien servir. Dans le cas où c’est plutôt le vendeur qui cherche à réduire les frais d’agence, alors la marche à suivre est assez simple. Il lui faut chercher les agences qui ont des frais d’agence assez faibles. Contrairement, les vendeurs peuvent décider avec quelle agence traiter.