Comment obtenir un prêt immobilier

Parfois, pour concrétiser votre projet immobilier, il vous incombe de contracter obligatoirement un emprunt immobilier. À cet effet, il faut savoir que décrocher un crédit immobilier pour financer son acquisition reste une aventure, voire une source de stress. Découvrez au travers de cet article, les différentes étapes à suivre pour obtenir votre prêt immobilier !

Évaluez votre budget d’acquisition

Dans la majorité des achats immobiliers, recevoir un prêt immobilier représente une étape essentielle. Que cela soit pour réaliser un placement locatif, acheter votre principale résidence, obtenir une résidence secondaire, vous devez souscrire à un crédit immobilier pour le financement du projet. Quand bien même, vous possédez une importante épargne. Au nombre des étapes à suivre, il y a la première qui vise à calculer votre budget en fonction des distincts paramètres relatifs à vos revenus et votre apport personnel.

A découvrir également : Recherche d'un bien immobilier à Paris : 3 conseils

Le taux d’endettement

Les établissements bancaires se baseront sur votre taux d’endettement, votre épargne et vos charges pour pouvoir établir votre capacité de prêt. En général, le taux d’endettement est fixé à 33 %. Au regard de vos revenus puis vos charges, la banque évaluera votre capacité maximale de prêt, autrement dit le montant maximum que vous recevrez pour votre prêt.

Les conditions de prêt

La somme de votre emprunt immobilier découle également des critères tels que la durée de votre prêt et le taux d’intérêts. Les données de « OCL » de janvier 2021, la durée moyenne des prêts immobiliers est de 11 mois à 18 ans en France. Les crédits supérieurs à 20 ans sont en grand nombre. En termes du taux d’intérêt moyen des prêts immobiliers sur le territoire français, il s’est mis à un taux de 1,06 %.

A voir aussi : Comment bien estimer son bien LMNP pour la revente ?

L’apport personnel

Vos économies vous permettront aussi de réaliser votre apport personnel. Pensez à tenir compte des frais de notaire nommés frais d’acquisition dans votre calcul. Ils représentent entre 2 % et 8 % du prix d’acquisition de votre appartement. En général, c’est votre apport personnel qui les financera. Motif pour lequel vous devez avoir un apport qui correspondra à 10 % du montant d’achat.

Prenez des renseignements au sein des banques

La seconde étape consiste à prendre des renseignements au sein des établissements bancaires dans le but de savoir s’ils peuvent vous suivre dans votre projet. Pour cet effet, demandez une rencontre avec votre courtier immobilier.

Ceci vous permettra d’avoir des idées précises sur les conditions à remplir pour pouvoir obtenir un prêt. Sachez que ces experts vous prodigueront de bons conseils pour monter votre dossier de crédit immobilier. Non seulement ceci, ils vous informeront sur votre éligibilité à des crédits aidés tout comme le crédit à taux zéro (PTZ).

À ce niveau, nous vous recommandons d’éviter les folies et de garder vos comptes en banque dans le vert. Parce que les découverts bancaires sont souvent des motifs de refus de crédits. Un autre élément indispensable, il y a votre situation professionnelle. Notez bien que ce paramètre aura une incidence sur l’acquisition de votre prêt. Dans un emploi, la stabilité permet la réduction du risque que court l’établissement bancaire pour vous financer. Motif pour lequel les profils en CDI possèdent plus de chances d’acquérir une réponse positive.

Il ressort de cette étude que pour obtenir un prêt immobilier, il faudra suivre certaines étapes. Outre celles susmentionnées, il y a la signature de votre compromis de vente.