Refus de crédit immobilier : que faire ?

Lorsqu’on veut mener à bien un projet immobilier, il est souvent nécessaire de demander un prêt immobilier, car on ne dispose pas toujours des fonds nécessaires à l’opération. Mais les organismes financiers et les banques n’accordent pas ce type de prêt à tout le monde. Pour avoir plus de chances alors, il faut généralement disposer d’un apport personnel, avoir une situation professionnelle stable, ne pas avoir un taux d’endettement trop élevé, démontrer sa capacité à épargner et à tenir ses engagements. Lorsqu’on ne remplit pas ces conditions, on peut essuyer un refus. Que faire dans ce cas ?

Essayer auprès d’une autre banque

Toutes les banques n’ont pas les mêmes politiques. Certaines d’entre elles sont très strictes et très exigeantes, tandis que d’autres sont beaucoup plus souples et ouvertes. Ainsi, Mon conseiller immo recommande de ne pas abandonner au premier refus. Si une banque refuse de vous accorder un prêt immobilier, une autre peut en effet vous l’accorder sans problème, ou à certaines conditions. Il vous faut donc reprendre votre dossier et frapper à d’autres portes en espérant avoir gain de cause. Vous pouvez bien évidemment améliorer votre dossier et déposer auprès de la même banque, demander un réexamen, mais le résultat est rarement différent. L’une des choses à faire lorsque votre demande de prêt immobilier est refusée, c’est de déposer votre dossier auprès d’autres organismes financiers ; vous pourriez être surpris.

Patienter encore quelques années

Si vous frappez à d’autres portes, et que malgré tout le crédit immobilier vous est refusé, vous pouvez patienter encore quelques années avant de vous lancer dans votre projet immobilier. Si l’état de vos comptes pose problème, patientez le temps d’assainir vos comptes, et refaites votre demande. Si votre situation financière n’est pas stable, attendez qu’elle le soit avant d’essayer à nouveau. Patienter quelques années est aussi une option à envisager. Oui, mais, et pour la convention ? Dans la convention de vente que vous avez signée pour le bien immobilier, une partie est dédiée aux conditions suspensives. Si c’est le refus de crédit immobilier qui vous oblige à renoncer à l’opération, la lettre de refus vous permettra de ne pas tenir votre promesse d’achat, mais de récupérer aussi le dépôt de garantie que vous aviez effectué.

Trouvez des solutions alternatives

Si la banque refuse de vous accorder un prêt parce que vous n’avez pas d’apport par exemple, vous pouvez utiliser les aides au logement comme apport personnel pour votre prêt. Vous pouvez aussi demander un emprunt à des particuliers, à certains membres de famille, ou faire un emprunt à deux.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter