Les aides à l’acquisition d’un logement neuf

Acheter un appartement représente un gros investissement et ce ne sont pas tous les ménages qui peuvent se permettre ce type de projet. Cependant, pour les aider, l’Etat a mis en place plusieurs dispositifs pour leur permettre d’accéder à la propriété. Découvrons ensemble ces différents types de dispositifs.

Le prêt à taux zéro

Lire également : Comment faire estimer les travaux d'une maison avant achat ?

Ce dispositif est celui qu’on connaît tous sous le nom de PTZ. Il s’agit d’une aide financière destinée aux primo-accédants pour leur permettre d’acheter leur résidence principale. Ce prêt est accordé par l’Etat et comme son nom l’indique, il est sans intérêt. Cependant, ce ne sont pas tous les ménages qui peuvent l’avoir, car il est soumis à certaines conditions.

Le plan épargne logement

Là, ce n’est pas un prêt, mais plutôt un placement à moyen terme. Vous pouvez donc mettre de l’argent de côté avec ce plan épargne logement pour plus tard faire l’acquisition d’un logement ou le paiement d’une VEFA. Il est à noter que le plan épargne logement peut être utilisé pour l’achat d’une résidence principale ou secondaire.

A lire également : Comment trouver un constructeur fiable ?

Le prêt conventionné

Pour un investissement locatif ou pour l’achat d’une résidence principale, vous pouvez aussi faire la demande du prêt conventionné. Ce prêt est plus facile à obtenir, car il ne regarde pas votre niveau de ressource ou encore le type de bien que vous souhaitez acquérir. En effet, vous pouvez l’avoir pour acheter un bien neuf, un terrain vide ou encore pour les travaux de rénovation. Consultez cet article pour découvrir les avantages de l’immobilier neuf. Le prêt conventionné peut être combiné avec d’autres aides financières.

L’aide au logement

Si vous bénéficiez d’un prêt conventionné ou d’un prêt d’accession sociale, vous pourrez encore profiter de l’aide au logement. Cette dernière ne doit pas être mise de côté, car elle peut vous permettre de bénéficier de quelques milliers d’euros. Le montant de l’aide au logement est défini en fonction de la taille du ménage, de son niveau de revenus ainsi que du montant du prêt déjà accordé.

Le prêt Action Logement

Il y a encore quelques années, ce dispositif était connu sous le nom de prêt 1%, mais aujourd’hui, on l’appelle le Prêt Action Logement. Comme son ancienne appellation l’indique, c’est un prêt avec des taux attractifs que vous pourrez demander pour financer l’achat de votre première résidence principale. Il est à noter qu’il ne concerne que les salariés d’une structure du secteur privé avec plus de 10 personnes. Son délai de remboursement est limité à 20 ans.