Immobilier Paris : Plus de 9 % de hausse dans les 2/3 des arrondissements

Le secteur de l’immobilier à Paris se porte bien, comme à son habitude. En tant que ville capitale et centre économique par excellence, la demande en logements y est toujours aussi forte. Cela influe sur le prix de l’immobilier qui tend à augmenter dans la majorité des arrondissements de la commune, malgré la crise sanitaire. On note donc une hausse de plus de 9 % dans 75 % des arrondissements de la commune et une certaine stabilité dans les autres.

Les prix des logements parisiens ne cessent de grimper

Depuis quelques années, force est de constater que la Ville lumière a gagné en valeur mobilière. En effet, de l’analyse du bilan de l’année antérieure, il ressort que les prix de l’immobilier parisien continuent de grimper fortement. Ces derniers connaissent ainsi un gain annuel de plus de 7,3 %.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’une construction démontable ?

Cependant, depuis l’été, le marché immobilier semble ne pas évoluer. D’après les chiffres des derniers baromètres, les prix immobiliers qui avaient connu une expansion trimestrielle de 2,2 % en août 2021 ont commencé à ralentir à partir d’octobre. Vu la demande de plus en plus croissante, pour effectuer vos transactions immobilières, vous pourrez vous tourner vers FWF Invest, agence immobilière à paris 17, qui vous facilitera la tâche dans l’achat d’un bien immobilier.

Il faut noter que malgré la crise sanitaire, les prix de l’immobilier ont continué à grimper à Paris. En effet, les petites surfaces connaissent un regain d’intérêt dans certains quartiers. De plus, la clientèle étrangère se tourne vers la belle capitale française pour investir dans l’immobilier.

A lire également : Comment obliger le syndic à faire des travaux ?

Une évolution qui varie en fonction des arrondissements

Bien que les prix soient en pleine phase de croissance, ils ne progressent pas de la même manière dans tous les arrondissements. En effet, huit arrondissements enregistrent au moins une hausse de 9 % sur une année. Au nombre des arrondissements qui connaissent une évolution figure le 11e arrondissement. Le prix au mètre carré dans cet arrondissement tourne autour de 10 933 €.

Cependant, certains arrondissements à l’image du 3e semblent marquer un ralentissement du prix de l’immobilier. En réalité, dans ce quartier parisien, le prix des logements a connu une progression annuelle de 2,4 % en août. Toutefois, il a reculé de 0,6 % en septembre puis augmenté de 0,8 % en octobre. Le même constat a été fait du côté du 8e arrondissement où le prix reculait de 0,8 % en août pour se stabiliser autour de 12 540 €/m².

4e arrondissement de Paris : Une hausse de 16,8 % sur 1 an

Bien que la tendance en matière d’accroissement des prix varie d’un arrondissement à un autre, elle est notamment ascendante dans certains secteurs de la capitale française. C’est le cas du 4e arrondissement. Accusant 14,7 % de hausse dans le mois de septembre, ce dernier enregistre une augmentation de 16,8 % en octobre. Il atteint ainsi 14 134 € et affiche la plus forte progression actuellement.

Hormis le 4e arrondissement de Paris, d’autres secteurs de la Ville lumière enregistrent également une augmentation. C’est le cas du 2e arrondissement qui comptabilise une hausse de plus de 9,8 % sur 1 an soit 11 832 €/m². Le 5e arrondissement est aussi concerné par cette forte hausse du prix de l’immobilier. Ce dernier a eu une augmentation de plus de 14,1 % sur 1 an soit 13 480 €/m².

Les tendances haussières seront-elles éternelles ? Pour le moment, aucune donnée ne permet d’envisager un ralentissement de l’augmentation des prix. En effet, plusieurs facteurs favorisent l’inflation du prix des nouveaux logements. Entre autres, on peut citer la demande de plus en plus forte. Il est donc nécessaire de se tourner vers une agence immobilière d’expérience pour trouver un bien immobilier au juste prix dans cette ville.