Comment investir dans l’immobilier haut rendement ?

Le secteur de l’immobilier est un domaine très attractif qui peut vous permettre de fructifier vos revenus. L’immobilier haut rendement regroupe l’ensemble des biens, dont la rentabilité nette est supérieure ou égale à 10 %. Il n’est pas toujours facile d’atteindre ce seuil sauf si vous savez par quels moyens vous y prendre. Comment investir alors dans l’immobilier haut rendement ? Les astuces et idées suivantes pourront mieux vous orienter.

Définir ses objectifs et bien choisir l’emplacement des biens

Au prime abord, une analyse approfondie de vos objectifs est capitale pour investir dans l’immobilier haut rendement. Au préalable, définissez bien votre projet en partant sur un but clair qui vous guidera durant toutes les étapes. Établissez un budget (celui que vous êtes prêt à débourser) et une marge minimale (le seuil de rentabilité que vous visez). N’hésitez pas à consulter des experts pour profiter de leurs recommandations ou savoir-faire en la matière.

A lire aussi : Quel est le rôle d’un notaire dans un achat immobilier ?

Il est également possible de suivre des formations afin de disposer des notions fondamentales pour ce type d’investissement. L’essentiel est de parvenir à cerner les différents systèmes et rouages qui régissent le marché. Ainsi, vous allez faire le moins d’erreurs possible lors de vos prises de décision et gagner par ricochet en rentabilité.

Par ailleurs, bien choisir l’emplacement des biens à acquérir est aussi primordial pour se lancer dans cette activité. Il est recommandé d’opter pour les agglomérations disposant de la majorité des commodités, surtout des moyens de communication et de transport. Le prix du mètre carré, le niveau de finition et de prestation et le nombre d’appartements sont les principaux critères de choix d’un projet immobilier.

A lire aussi : Comment calculer les charges pour les locataires ?

Privilégier la location sur courte durée

L’une des meilleures manières d’obtenir un haut rendement avec un investissement dans l’immobilier est de privilégier la location sur courte durée. Encore appelée option saisonnière, c’est une tactique qui permet d’aller le plus souvent au-delà de la barre des 10 % de bénéfices. En effet, si vous louez sur une courte durée, cela vous rapporte deux à trois fois, contrairement aux revenus qu’apporte la location classique.

Le principe est de mettre à disposition des touristes ou de professionnels en déplacement des biens pour la journée ou la semaine. Qu’il s’agisse d’une résidence individuelle, d’un appartement ou d’autres formes de local, cette option est plébiscitée généralement durant les périodes de vacances.

Pour optimiser le rendement, vous pouvez personnellement vous occuper de l’annonce et des formalités requises. Il est toutefois envisageable de déléguer la gestion de la location en faisant appel à une agence immobilière pour plus de sérénité.

Acheter et revendre

investir dans l’immobilier haut rendement

La méthode d’achat et revente est sans doute un moyen classique, mais très efficace pour un investissement immobilier à haut rendement. Le but ici est de se procurer un bien, puis de le transformer afin qu’il ait une valeur marchande intéressante. Après acquisition, il faut procéder aux travaux de rénovation en agrandissant par exemple les pièces importantes.

Ces dernières englobent notamment la salle de bain et/ou la cuisine qui doivent subir une touche de décoration. N’oubliez pas qu’il faut toujours acheter en dessous du prix du marché pour éviter les variations intempestives. Pour rappel, ledit secteur est soumis à de multiples fluctuations dont il faut tenir compte lors des transactions.

La vente se fera alors en ajoutant le prix d’achat aux divers frais de réhabilitation, de réparation ou éventuellement d’autres taxes administratives.

Diviser votre bien immobilier

La technique de la division consiste à acheter un bien d’une grande surface, puis à le découper en plusieurs lots. En d’autres termes, vous allez percevoir divers revenus relatifs à différents espaces situés sur le même immeuble. Vous décuplez par conséquent votre rentabilité parce qu’au lieu de prendre un loyer, vous en toucherez au moins trois.

À titre d’exemple, vous pourrez séparer le parking du bail ou séparer un appartement T5 en deux T2. Il faut préciser que le principal avantage avec cette alternative est qu’elle permet de toucher une clientèle plus large. Vous pouvez ainsi louer votre bien non seulement aux professionnels, mais aussi aux étudiants qui ne possèdent pas de voiture.

Bien évidemment, il faut veiller au respect des réglementations en vigueur en matière de transformation d’immeuble en locaux d’habitation.