Comment se faire rembourser l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur désigne la portion la plus importante du coût d’un emprunt qui peut souvent aller jusqu’à trente-trois pour cent de ce dernier. Souvent, il est même possible pour la personne assurée d’y faire des profits du moment qu’il n’a connu aucun sinistre. Cependant, c’est une opération dont l’aboutissement reste très conditionné. Découvrez dans cet article comment vous y prendre pour l’effectuer.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au remboursement d’une assurance prêt ?

Avant toute chose, vous devez savoir que la possibilité d’exiger le remboursement de son assurance prêt n’est pas donnée à tout le monde. Du coup, vous aurez à prendre en compte un certain nombre de facteurs avant de vous engager dans cette quête au terme de votre contrat.

A lire également : Assurance emprunteur en 2021 : elle peut représenter plus de 50 % du coût total du prêt immobilier

Pour commencer, en cas d’imprévu, vous ne devrez pas vous servir des surprimes apposées par l’assurance. La compensation des mensualités du prêt suite aux sinistres doit se faire par d’autres moyens. Aussi, l’ancienneté de votre prêt immobilier peut vous faire obstacle.

En effet, les prêts immobiliers octroyés dans la période des années 96 et 2005 ne pourront pas être pris en compte. Et pour finir, il faudra respecter la marge des 2 ans après le remboursement de votre crédit pour effectuer la demande.

Lire également : Immobilier 2021 : tout savoir sur l’assurance emprunteur

Comment évaluer le profit issu de l’assurance emprunteur ?

En général, il n’est pas facile d’estimer le prix exact du paiement à espérer, car cela requiert quelques informations préliminaires. La meilleure option pour vous sera donc de prendre contact avec une structure ou une association apte à faire ce calcul. L’organisation en question disposera d’un accès à la comptabilité de votre agence ou de votre banque d’assurance. 

Ensuite, il n’aura qu’à y découvrir vos profits et la valeur de votre créance.Vous ne pourrez avancer dans la procédure d’acquisition de votre remboursement qu’après être arrivé à collecter toutes les informations nécessaires.

Par quelle procédure peut-on obtenir le remboursement de son assurance emprunteur ?

En effet, lorsque vous en êtes éligible, il existe deux procédés par lesquels vous pourrez réclamer le remboursement de votre assurance. Vous pouvez recourir à une action individuelle tout comme vous pourrez procéder par un recours collectif.

Action individuelle

Dans l’action individuelle, vous aurez tout d’abord à calculer la somme de votre créance. Ensuite, il faudra transmettre à votre banque une demande de remboursement à travers une lettre écrite.

À première vue, cela peut donc vous sembler très pratique. Mais notez que vu de plus près, il s’agit d’une méthode assez longue et coûteuse sans oublier la nécessité d’un avocat.

Après tout cela, bien que votre demande ait une chance d’être acceptée dès le premier coup, elle peut toutefois être rejetée selon les circonstances. Néanmoins, vous ne devrez pas hésiter à contacter le siège de l’agence ou le service client dans le cas où vous ne recevriez aucune réponse.

Action collective

En ce qui concerne le recours collectif, il a été conseillé par l’UFC-Que choisir. C’est une méthode d’acquisition de très grande ampleur. D’après la loi Hamon, son application au tribunal moyenne le regroupement de plus de 100 000 plaideurs au préalable.

Pourtant, vous pourrez toujours vous approcher des organisations comme l’UFC-Que choisir afin de vous faire une idée de vos possibilités en matière d’action collective.

Obtenir un remboursement pour son assurance emprunteur n’est pas toujours simple comme tâche chez certaines personnes. Mais heureusement pour vous, c’est justement le problème que résout cet article. Lisez-le donc pour vous éclairer de sa lanterne.

Show Buttons
Hide Buttons