Investissement immobilier : Retrouver une surface d’endettement grâce au rachat de crédit

Un emprunteur dispose de plusieurs prêts qui ne sont pas encore à terme de remboursement et il compte obtenir un nouveau crédit pour la diversification du patrimoine immobilier. Dans ce cas, il est préférable de faire une petite analyse sur le taux d’endettement. Cette condition figure parmi les critères d’obtention d’un financement grâce au rachat de crédit.

Ce calcul du taux d’endettement permet aux organismes bancaires de déterminer la crédibilité et la solvabilité de la personne effectuant la demande de crédit. L’obtention d’un meilleur taux d’emprunt dépend également de ce taux d’endettement.

Avec un taux d’endettement supérieur à 33 %, les établissements de crédit et les autres organismes bancaires peuvent considérer l’emprunteur comme un candidat à risque à terme. Pour eux, le budget de l’emprunteur risque de ne pas lui permettre de régler ses charges mensuelles. De ce fait, l’établissement considère que ce dernier n’est pas capable d’honorer ses dettes.

Cette règle varie d’un organisme à une autre, mais il est nettement prudent de réduire ses dettes pour pouvoir emprunter et pour trouver un préteur pour financer le projet immobilier. Actuellement, même si le taux d’endettement s’établit à un niveau plus élevé, il est possible dans certains cas de faire recours au regroupement de prêts ou rachat de crédit sous quelques conditions. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le taux d’endettement et le rachat de crédit.

Bien-sur le taux d’endettement n’est pas le seul critère dont les organismes bancaires tiennent compte, le reste à vivre est en réalité une information beaucoup plus cruciale lorsqu’il s’agit d’évaluer la capacité de remboursement d’un emprunteur et sa faculté à gérer son budget. Il va de soit qu’un emprunteur endetté à 33% de ses revenus atteignant 120 000 € par an est parfaitement en mesure d’assumer un nouveau crédit tandis qu’un taux d’endettement identique est pour la banque irrecevable si les revenus annuels du demandeur sont de 25 000 €.

Focus sur le taux d’endettement

Le taux d’endettement est une part du revenu net d’un ménage utilisé pour rembourser les différents prêts. La somme des remboursements est le ratio entre les mensualités à payer sur les crédits en cours et la valeur réelle du revenu mensuel. Un taux très précis, il évalue rapidement la situation financière et le risque de défaut de remboursement de l’emprunteur, en analysant si celui-ci est en période d’endettement ou pas.

Il faut savoir que chaque organisme bancaire a ses propres critères pour évaluer les montants des charges et le montant des remboursements de crédits. Ce dernier entre bien évidemment dans le calcul du taux d’endettement. Mais généralement, la valeur du taux d’endettement doit être inférieure à 33 % des valeurs nettes des revenus. La plupart des organismes de crédit estiment que le risque d’incapacité de paiement est un peu élevé si l’emprunteur avait un taux d’endettement supérieur ou égal à 33 %. Le taux est également considéré comme très élevé lorsqu’il dépasse les 60 %. Pour trouver un préteur pour financer le projet immobilier et pour pouvoir profiter des différents avantages du rachat de crédit, il est primordial que la valeur du taux d’endettement soit inférieure à 50 %. Dans le cas contraire, le préteur estime que l’emprunteur effectue une mauvaise gestion financière, ce qui peut être une raison de refus.

Quand le taux d’endettement n’est-il pas pris en compte dans le rachat de crédit ?

Le statut du propriétaire est un point avantageux pour un emprunteur souhaitant procéder à un rachat de crédit afin de financer son investissement sans augmentation de ses mensualités. Effectivement, l’organisme de crédit proposera un rachat de crédit hypothécaire. Cette option permet à l’établissement d’obtenir un remboursement rapide de la somme emprunté par la saisie et ensuite par la mise en vente du bien pour récupérer les mensualités à rembourser en cas d’incapacité de paiement de l’emprunteur.

Dans ce cas, si ce dernier possède un bien immobilier à son nom, le taux d’endettement élevé n’empêche pas l’organisme de proposer un rachat de crédit. Le taux d’endettement de plus de 50 % n’est pas pris en compte dans l’obtention d’un rachat de crédit lorsque l’emprunteur dispose d’un revenu nettement élevé. Malgré la croissance élevée du taux, l’emprunteur arrive toujours à rembourser ses mensualités. Grâce à la combinaison des revenus, il est plus facile pour un couple d’obtenir un rachat de crédit, avec une période de remboursement allongée.

Dépourvu d’incident bancaire comme les rejets de prélèvements ou les chèques impayés dans les trois mois précèdent, l’emprunteur peut facilement obtenir l’accord d’un rachat de crédit, et ce, malgré le taux d’endettement élevé. Même si ce dernier demeure élevé, l’emprunteur obtient également le rachat de crédit lorsqu’il n’a jamais regroupé ses dettes.

L’intérêt d’une opération de rachat de crédit immobilier dépendant de nombreux facteurs, il va de soit qu’il faille bien comprendre le principe du rachat de crédit, ses avantages, mais aussi ses inconvénients (tels que l’IRA pour ne citer qu’un exemple) avant de racheter son prêt immobilier actuel.

Le simulateur en ligne pour calculer le taux d’endettement

Avant de procéder à une demande de rachat de crédit, il convient de recourir à une calculatrice d’endettement en ligne. Effectivement, bien que les conditions imposées par les établissements de crédit n’aient pas la même allure pour un crédit immobilier ou un prêt à la consommation, il est intéressant de mesurer la possibilité de réaliser une diversification du patrimoine immobilier. Pour ce faire, il suffit de compléter la cage pour les informations personnelles comme ses revenus professionnels formés par le salaire mensuel net et les autres revenus dans le simulateur en ligne.

Ensuite, on insère les mensualités des crédits à rembourser par mois. Enfin, on écrit sur le simulateur le montant de l’investissement dont on veut emprunter à l’organisme de crédit. La calculatrice en ligne renvoie instantanément son taux d’endettement ainsi que la somme exacte des mensualités à payer. Bien évidemment, si les données saisies sont exactes, l’analyse du taux serait parfaitement pertinente. Après ce calcul en ligne, on peut ensuite procéder au montage du dossier nécessaire à l’obtention d’un rachat de crédit pour financer son investissement. Dans ce cas, pour réduire ses dettes pour pouvoir emprunter, il convient d’allonger la durée du remboursement et de baisser le taux de mensualités grâce au rachat de crédit proposé par les organismes bancaires.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter