Comment défiscaliser en 2020 ?

Comment défiscaliser en 2020 ? En France, de nombreuses solutions existent pour défiscaliser et ainsi payer moins d’impôts. L’Etat français oriente lui-même vers la défiscalisation avec des dispositifs et avantages fiscaux attrayants, et notamment dans le secteur de l’immobilier. Par réduction directe des impôts ou par la diminution des revenus imposables, on vous livre des éléments de réponse pour défiscaliser en 2020.

La défiscalisation : plusieurs secteurs et avantages

Lé défiscalisation permet à tout un chacun d’accéder à une réduction significative de l’impôt sur le revenu, et ce, dans le respect de la loi. Afin de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu dès 2021, le contribuable et résident fiscal français a le choix, s’il souscrit une solution de défiscalisation avant le 31 décembre 2020. La défiscalisation n’est pas l’apanage des grandes fortunes : tout contribuable peut avoir accès à des avantages fiscaux sur leur impôt.

Lire également : Comment payer moins d’impôts en France ?

Défiscalisation 2020 : devenir acteur de sa gestion de patrimoine

Faire de la défiscalisation dans le secteur de l’immobilier permet de réaliser un investissement ouvrant droit à une réduction d’impôt. Les avantages à défiscaliser sont nombreux et l’État le sait bien. Ainsi, il propose et incite à l’investissement privé dans le secteur de l’immobilier. Le contribuable devient ainsi, par un investissement locatif par exemple, acteur de son patrimoine, pour l’avenir.

Quelle que soit votre fiscalité, découvrez des mesures accessibles d’optimisation de fiscalité et trouvez le dispositif de défiscalisation qui vous correspond le mieux. Se constituer un patrimoine et capitaliser ses impôts n’a jamais été aussi simple.

A lire en complément : Comprendre le statut LMNP et l’amendement Censi/Bouvard

Par le biais de la défiscalisation, vous pouvez préparer votre retraite de manière plus sereine et protéger votre famille de tout coup dur.

Immobilier : plusieurs méthodes de défiscalisation éprouvées

Entre la loi Pinel, les SCPI fiscales, le déficit foncier, la loi Malraux, les dispositifs Cosse ou Denormandie, les solutions de défiscalisation ne manquent pas en immobilier. On passe en revue pour vous ces solutions de défiscalisation permettant une réduction d’impôt non négligeable en optant pour un investissement immobilier. Investissement ou placement, le choix d’une solution de défiscalisation se fera en fonction de votre niveau d’imposition et de votre tranche marginale d’imposition (TMI). Certains dispositifs seront en effet à privilégier plus que d’autres.

Loi Pinel : la défiscalisation par l’investissement locatif

Cette loi est la plus connue en matière de défiscalisation par rapport à votre impôt sur le revenu. Après la loi de Robien, la loi Scellier, la loi Duflot, etc., la loi Pinel s’impose depuis plusieurs années. Son principe : la déduction de votre impôt sur le revenu d’un pourcentage du prix d’achat d’un logement neuf destiné au locatif. Ce dispositif est encadré et plafonné géographiquement : le loyer sera donc modéré. Vous avez le choix de vous engager sur 6, 9 ou 12 ans, ce qui aura une conséquence sur le pourcentage déduit.

Déficit foncier et défiscalisation

Le déficit foncier est un moyen de défiscaliser avec de l’immobilier ancien. Le principe ? Vous générez du déficit foncier en effectuant des travaux dans un bien immobilier que vous destinez à la location. Le montant de ces travaux devra être supérieur à vos revenus fonciers. Travaux d’entretien, d’amélioration, de rénovation… Vous pouvez déduire le montant de ces travaux de vos revenus imposables.

Les SCPI fiscales

L’investissement en SCPI connaît un véritable essor : contrats assurance vie, biens immobiliers pour le médical… Chaque SCPI a sa spécificité. Il existe même des SCPI en loi Pinel, en loi Malraux ou orientées déficit foncier.

Défiscalisation en loi Malraux

La loi Malraux est intéressante pour les contribuables fortement imposés. L’investissement en loi Malraux permet de défiscaliser proportionnellement plus qu’en loi Pinel. Basé sur une déduction de 22% à 30 % du montant de vos travaux (restauration d’un immeuble classé, sous conditions), ce dispositif est cadré : 100 000 euros de travaux maximum par an, sur un maximum de 4 années consécutives.

Cosse ancien, dispositif Denormandie, Censi-Bouvard…

En 2020, le dispositif Cosse ancien va être complété par le dispositif Denormandie. Le but : défiscaliser en offrant des locations à des loyers plus bas que la moyenne, en échange de réductions fiscales. Le régime Cosse ancien est plafonné et pourra ensuite s’appliquer jusqu’au 31 décembre 2022. L’incitation fiscale est progressive (taux évolutif) mais peut atteindre les 85 % du loyer.

Le Censi-Bouvard, quant à lui, s’adresse aux contribuables souhaitant investir dans des résidences de services (tourisme, étudiants, etc.) et des EHPAD. La réduction d’impôt est de 11 % du montant de l’achat, dans une limite de 300 000 euros, en contrepartie d’une mise en location pendant 9 ans.

D’autres solutions de défiscalisation existent : investir en nue-propriété, faire des placements… Choisir sa solution de défiscalisation ne se fait pas à la légère et doit être bien préparé, afin de ne pas perdre d’argent. Faites-vous conseiller pour bien défiscaliser.

Show Buttons
Hide Buttons